Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

Moyen-orient

La manifestation devant l’ambassade américaine à Sanaa fait quatre morts

Vidéo par Benjamin WIACEK

Dernière modification : 13/09/2012

À Sanaa, quatre Yéménites sont morts lors d'une manifestation contre l'ambassade des États-Unis et trente-quatre autres ont été blessés par des tirs de la police. Au Caire, des échauffourées ont également eu lieu devant l'ambassade américaine.

Le long-métrage "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans") continue d’attiser les esprits dans le monde arabe. Au lendemain de l’attaque qui a coûté la vie à quatre Américains en Libye, dont l’ambassadeur J. Christopher Stevens, de violentes manifestations ont éclaté le 13 septembre au Yémen et en Égypte.

"Nous, les Égyptiens, nous refusons tout type d'agression ou d'insulte à notre Prophète"

Le président égyptien, l'islamiste Mohamed Morsi, a condamné jeudi les "atteintes" au prophète Mahomet tout en rejetant la violence.

"Nous, les Égyptiens, nous refusons tout type d'agression ou d'insulte à notre Prophète. Je condamne et je m'oppose à tous ceux qui disent (...) des insultes contre notre Prophète", a-t-il déclaré le président Morsi, en visite officielle à Bruxelles.

Mais "il est de notre devoir de protéger nos hôtes et ceux qui viennent de l'étranger (...), et j'appelle tout le monde à prendre cela en compte, à ne pas contrevenir à la loi en Égypte et (...) à ne pas agresser les ambassades", a-t-il ajouté.

Mohamed  Morsi a également condamné l'attaque contre le consulat des États-Unis à Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur.

À Sanaa, quatre Yéménites ont été tués et trente-quatre blessés par des tirs de la police qui repoussait, pour la deuxième fois, des manifestants tentant de prendre d'assaut l'ambassade américaine.

En début de journée, des milliers de manifestants, scandant "Ô prophète, Ô Mohammed", ont en effet pris d'assaut le complexe de l'ambassade, pourtant entouré de strictes mesures de sécurité et des voitures diplomatiques ont été incendiées.

Des heurts entre la police et les manifestants au Caire

En Égypte, point de départ de la grogne contre le film jugé blasphématoire contre l’islam et le Prophète, la tension est également montée d’un cran. Des heurts ont ainsi opposé des Égyptiens rassemblés devant l'ambassade des États-Unis au Caire et la police.

Aux abords de la chancellerie, l'air était chargé de gaz lacrymogène, selon un journaliste de l'AFP. D'après le ministère de la Santé, 13 personnes ont été blessées dans ces violences sporadiques qui ont commencé dans la nuit.

La manifestation a dégénéré après que les manifestants ont "lancé des pierres et des bouteilles explosives sur les forces de l'ordre chargées d'assurer la sécurité de l'ambassade", selon le ministère de l'Intérieur. La télévision publique diffusait en direct des images des heurts. Des véhicules blindés étaient déployés dans le secteur.
 

FRANCE 24 avec dépêches 

Première publication : 13/09/2012

  • ÉTATS-UNIS - LYBIE

    Pour Washington, l'attentat de Benghazi porte la marque d'Al-Qaïda

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'ambassadeur américain en Libye tué dans une attaque à Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)