Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

La manifestation devant l’ambassade américaine à Sanaa fait quatre morts

Vidéo par Benjamin WIACEK

Dernière modification : 13/09/2012

À Sanaa, quatre Yéménites sont morts lors d'une manifestation contre l'ambassade des États-Unis et trente-quatre autres ont été blessés par des tirs de la police. Au Caire, des échauffourées ont également eu lieu devant l'ambassade américaine.

Le long-métrage "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans") continue d’attiser les esprits dans le monde arabe. Au lendemain de l’attaque qui a coûté la vie à quatre Américains en Libye, dont l’ambassadeur J. Christopher Stevens, de violentes manifestations ont éclaté le 13 septembre au Yémen et en Égypte.

"Nous, les Égyptiens, nous refusons tout type d'agression ou d'insulte à notre Prophète"

Le président égyptien, l'islamiste Mohamed Morsi, a condamné jeudi les "atteintes" au prophète Mahomet tout en rejetant la violence.

"Nous, les Égyptiens, nous refusons tout type d'agression ou d'insulte à notre Prophète. Je condamne et je m'oppose à tous ceux qui disent (...) des insultes contre notre Prophète", a-t-il déclaré le président Morsi, en visite officielle à Bruxelles.

Mais "il est de notre devoir de protéger nos hôtes et ceux qui viennent de l'étranger (...), et j'appelle tout le monde à prendre cela en compte, à ne pas contrevenir à la loi en Égypte et (...) à ne pas agresser les ambassades", a-t-il ajouté.

Mohamed  Morsi a également condamné l'attaque contre le consulat des États-Unis à Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur.

À Sanaa, quatre Yéménites ont été tués et trente-quatre blessés par des tirs de la police qui repoussait, pour la deuxième fois, des manifestants tentant de prendre d'assaut l'ambassade américaine.

En début de journée, des milliers de manifestants, scandant "Ô prophète, Ô Mohammed", ont en effet pris d'assaut le complexe de l'ambassade, pourtant entouré de strictes mesures de sécurité et des voitures diplomatiques ont été incendiées.

Des heurts entre la police et les manifestants au Caire

En Égypte, point de départ de la grogne contre le film jugé blasphématoire contre l’islam et le Prophète, la tension est également montée d’un cran. Des heurts ont ainsi opposé des Égyptiens rassemblés devant l'ambassade des États-Unis au Caire et la police.

Aux abords de la chancellerie, l'air était chargé de gaz lacrymogène, selon un journaliste de l'AFP. D'après le ministère de la Santé, 13 personnes ont été blessées dans ces violences sporadiques qui ont commencé dans la nuit.

La manifestation a dégénéré après que les manifestants ont "lancé des pierres et des bouteilles explosives sur les forces de l'ordre chargées d'assurer la sécurité de l'ambassade", selon le ministère de l'Intérieur. La télévision publique diffusait en direct des images des heurts. Des véhicules blindés étaient déployés dans le secteur.
 

FRANCE 24 avec dépêches 

Première publication : 13/09/2012

  • ÉTATS-UNIS - LYBIE

    Pour Washington, l'attentat de Benghazi porte la marque d'Al-Qaïda

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'ambassadeur américain en Libye tué dans une attaque à Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)