Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

EUROPE

En visite au Liban, Benoît XVI s’élève contre le fondamentalisme religieux

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2012

Le pape Benoit XVI a entamé vendredi une visite de trois jours au Liban. Il a mis en garde contre les dérives du fondamentalisme religieux, au moment où le monde musulman est gagné par une vague d’émeutes anti-américaines.

Arrivé vendredi à Beyrouth, la visite au pays du Cèdre du pape Benoit XVI s’annonce des plus délicates. L’inquiétude des chrétiens d’Orient est en effet vive au moment où de nombreuses villes du monde musulman sont le théâtre de manifestations anti-américaines.

Le Liban en joie à l'arrivée du pape

À sa descente de l’avion, Benoit XVI est apparu souriant et quelque peu ému. Il a été accueilli par le président libanais, Michel Sleimane, seul chef d'État arabe chrétien, ainsi que par de nombreux dignitaires religieux et diplomates.

Le long de la route de l'aéroport, des centaines de personnes de toutes confessions, dont des femmes voilées et des scouts, affiliés au Hezbollah pro-iranien, en uniforme se sont rassemblés pour saluer le passage du chef des catholiques. Et les cloches des églises du pays tout entier ont retenti en hommage au pape, qui a été également salué par 21 salves de canons.
 

Des violences qui n'ont pas épargné le Liban : de violentes manifestations ont eu lieu vendredi à Tripoli, la grande ville du nord du pays, où un fast-food américain a été incendié par quelque 300 manifestants islamistes. Les services de sécurité ont annoncé qu'un manifestant avait été tué dans les heurts.

Le correspondant de FRANCE 24 au Liban, Selim el Meddeb, a pu s’entretenir avec un sympathisant salafiste, qui a pris part à la manifestation de Tripoli. Selon ce dernier, l'armée a dû ouvrir le feu afin d'empêcher la foule de se diriger vers le palais de justice de la ville.

Benoît XVI exhorte les Chrétiens à "ne pas avoir peur"

Confronté à cette situation explosive, Benoît XVI a dénoncé le "fondamentalisme religieux", qui est, selon lui, "toujours une falsification de la religion".

Le Saint-Père a toutefois jugé "positif" le "cri de liberté" du Printemps arabe, invitant les Chrétiens inquiets de la poussée islamiste au Moyen-Orient, à "ne pas avoir peur".

Le pape a par ailleurs profité de sa visite au Liban  pour évoquer la situation de la Syrie voisine, où vivent certaines des plus anciennes communautés chrétiennes qui parlent encore l’araméen, la langue utilisée à l’époque de Jésus-Christ.

L'"'importation d'armes doit cesser une fois pour toutes. Car sans importation d'armes la guerre ne pourrait continuer", a-t-il ainsi déclaré aux journalistes dans l'avion qui le conduisait au Liban.

Quinze ans après la visite historique de son prédécesseur très populaire, Jean Paul II, Benoit XVI a repris l'expression de ce dernier, qualifiant à son tour de "message" la coexistence au Liban de nombreuses communautés, dont 35 % de chrétiens et près de 65 % de musulmans.

L'"heureuse convivialité, toute libanaise, doit démontrer à l'ensemble du Moyen-Orient et au reste du monde qu'à l'intérieur d'une nation peuvent exister la collaboration entre les différentes Églises (...) et dans le même temps, la convivialité et le dialogue religieux entre les chrétiens et leurs frères d'autres religions".

Première publication : 14/09/2012

  • Sur RFI

    Benoît XVI au Liban: une visite pour les chrétiens d’Orient mais pas seulement

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le soulèvement met les chrétiens de Syrie dans une position ambiguë

    En savoir plus

  • RELIGION

    Tour d'horizon de la situation des chrétiens d'Orient

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)