Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Une émission réalisée à partir de contenus amateur : photos, vidéos et témoignages envoyés par nos Observateurs aux quatre coins du monde et vérifiés par nos journalistes à Paris. Le samedi à 9h15.

Dernière modification : 17/09/2012

Une favela de Rio ravagée par les flammes et la route la plus dangereuse du Maroc

L'équipe des Observateurs vous propose la première émission entièrement réalisée à partir de contenus amateur. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Équipe éditoriale : Gaëlle Faure, Ségolène Malterre, Sarra Grira, Peggy Bruguière.

SUJET 1 : Brésil

Notre Observateur était dans sa baraque de la favela de Sonia Ribeiro à São Paulo quand un incendie s'est déclaré le 3 septembre dernier. Si aucune victime n'est à déplorer, les deux tiers de ce bidonville de 2000 habitants ont été rasés par les flammes laissant 1200 personnes sans abris. C'est le cinquième incendie en dix ans dans le quartier. "Ma favela est partie en fumée", écoutez le récit de José Cicero de Lima.

SUJET 2 : Maroc

Le 4 septembre, 42 personnes sont mortes dans l'un des accidents de car les plus meurtriers qu'ait connu le royaume. Le véhicule a plongé dans un ravin alors qu'il descendait de nuit la route Tizi n'Tichka, une des routes les plus dangereuse du pays qui culmine à 2300 mètres d'altitude. Omar El Hyani est ingénieur à Rabat. Si la cause de l'accident n'est pas encore déterminée, il nous explique que les autorités auraient dû depuis longtemps mettre en place un autre itinéraire de circulation.

Par Ségolène MALTERRE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/01/2017 Les Observateurs

Les musulmans rohingyas humiliés en Birmanie et une polémique après l'expulsion de France d'un Malien

En Birmanie, début janvier un soldat n'a pas hésité à se filmer pendant que ses collègues humiliaient des musulmans rohingyas, victimes de discriminations systématiques. Au Mali,...

En savoir plus

27/12/2016 OBSERVATEURS

Expulsion de migrants en Algérie et des chefs de milice qui dérangent au Burkina Faso

Programme collaboratif réalisé à partir de contenus amateurs vérifiés (photos, vidéos, témoignages) pour comprendre l'actualité internationale à travers les yeux de ceux qui en...

En savoir plus

28/11/2016 OBSERVATEURS

Scandale du cercueil en Afrique du Sud et le calvaire d'un migrant à Lesbos en Grèce

Programme collaboratif réalisé à partir de contenus amateurs vérifiés (photos, vidéos, témoignages) pour comprendre l'actualité internationale à travers les yeux de ceux qui en...

En savoir plus

19/11/2016 Bulgarie

Une milice bulgare anti-migrants et une imprimante 3D en déchets électroniques au Togo

A la frontière entre la Bulgarie une milice d'extrême-droite traque les migrants et les renvoient en Turquie sans ménagement... Au Togo, notre Observateur présente son modèle...

En savoir plus

12/11/2016 États-Unis

Le rappeur héros et les Iraniens rebelles

Moise Morancy, rappeur new-yorkais, raconte comment il sauvé une adolescente d'une agression sexuelle dans un bus. Puis, des Iraniens montrent comme critiquer indirectement le...

En savoir plus