Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • Gaza : les combats ont repris, le Hamas propose une nouvelle trêve

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Allemand Tony Martin remporte la 20e étape

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

Economie

Quand Obama et Romney dénoncent le "grand méchant" chinois

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 17/09/2012

La Maison Blanche a déposé plainte devant l’OMC contre les subventions chinoises aux exportations de voitures. Une annonce qui survient alors que la politique industrielle du président sortant est de plus en plus critiquée par le camp républicain.

L'administration Obama est repartie en guerre commerciale contre Pékin. Ce lundi 17 septembre, la Maison Blanche a annoncé que les États-Unis avaient saisi l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) d’une plainte contre la Chine, accusée de favoriser l'exportation de ses automobiles et pièces détachées.

Cette offensive commerciale était largement attendue. Dès dimanche, l’entourage du président des États-Unis, actuellement en campagne pour sa réélection en novembre, avait évoqué l’imminence d'une plainte. Les subventions chinoises seraient une forme “de concurrence déloyale pour les constructeurs américains de pièces détachées et encourageraient la délocalisation d’emplois américains”, avait indiqué un responsable de la Maison Blanche à l’AFP sous couvert d’anonymat.

Pékin “a injecté plus de 1 milliard de dollars de subventions aux exportateurs chinois entre 2009 et 2011”, précise, ce lundi, Ron Kirk, le représentant américain au Commerce extérieur dans l’administration de Barack Obama.

Ping-pong de publicités

L’annonce de cette plainte s'inscrit surtout dans un agenda politique très précis pour le président sortant, actuellement en tournée dans le très disputé État de l’Ohio, où un emploi sur huit dépend de l’industrie automobile.

L’actuel locataire de la Maison Blanche a été plusieurs fois pris pour cible par son adversaire républicain, Mitt Romney, pour sa supposée inaction face à la menace que la Chine ferait peser sur les emplois aux États-Unis. Le poulain du Grand Old Party (GOP) s'est même fendu d’un clip de campagne (voir ci-dessous), le 13 septembre, fustigeant les “500 000 emplois perdus dans l’industrie” depuis l’arrivée de Barack Obama au pouvoir. Une désindustrialisation qui aurait, à en croire la publicité, d'abord bénéficié aux Chinois.

La publicité de l'équipe de campagne de Mitt Romney

La volonté des républicains de mettre les rapports commerciaux avec la Chine au cœur de la campagne remonte à décembre dernier. Pékin avait alors annoncé son intention de mettre en place des taxes antidumping et antisubvention sur certaines voitures importées des États-Unis. Washington s’était, dans un premier temps, contenté de “déplorer” cette décision, déclenchant les foudres de plusieurs membres de la Chambre des représentants, notamment républicains, qui avaient appelé Barack Obama à porter l’affaire devant l’OMC.

Alors que la campagne est entrée dans la dernière ligne droite, le président américain a donc accepté de rentrer dans le jeu de son adversaire et de faire de la Chine le "grand méchant" du moment. Le 14 septembre, son équipe de campagne a répliqué à la publicité de Mitt Romney par un clip de son cru qualifiant l’ancien gouverneur du Massachusetts de “tricheur”. La raison : Bain Capital, l'ancien fonds d'investissements de Mitt Romney, qui aurait “investi dans des entreprises qui sont spécialisées dans la délocalisation d’activités dans des États à faible coût de main d’œuvre comme la Chine”, assure cette vidéo.

La publicité de l'équipe de campagne de Barack Obama

Pékin, de son côté, n’apprécie que très modérément cette partie de ping-pong anti-chinoise entre les deux candidats à la Maison Blanche. Ce lundi, la Chine a saisi à son tour l'OMC contre des "mesures compensatoires et antidumping" des États-Unis visant un grand nombre de produits (acier, pneus, fournitures de cuisine ou parquets) exportés par la Chine sur le sol américain.

Première publication : 17/09/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Scott le pizzaiolo fait buzzer la campagne de Barack Obama

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Barack Obama reste une icône pour les français issus de l'immigration

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Barack Obama et Mitt Romney préparent leur trois face-à-face prévus en octobre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)