Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • En direct : Monaco-Leverkusen et les autres matches de la Ligue des champions

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le chef du Pentagone cherche à désamorcer les tensions sino-japonaises

Vidéo par Claire BONNICHON

Dernière modification : 17/09/2012

Le secrétaire d'État américain en visite au Japon va tenter de calmer les tensions sino-japonaises alimentées par la querelle autour des îles Diaoyu-Senkaku. Depuis dimanche, des milliers de rassemblements anti-nippons ont eu lieu en Chine.

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a cherché ce lundi à calmer les tensions entre Pékin et Tokyo causées par un différend sur un petit archipel revendiqué par les deux pays. Arrivé la veille à Tokyo, Leon Panetta – qui doit rencontrer lundi le ministre des Affaires étrangères Koichiro Gemba et son homologue jamonais, Satoshi Morimoto - s'est en effet dit "préoccupé" de voir "des pays engagés dans des provocations diverses" qui pourraient "déboucher sur des violences et au bout du compte un conflit".

"Les manifestations anti-japonaises se propagent à une échelle jamais vue. Certaines se sont transformées en émeutes. Il est vraiment tout à fait regrettable que des entreprises japonaises aient souffert de dégâts significatifs", a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères, après sa rencontre avec Leon Panetta. "Je vais à nouveau demander au gouvernement chinois de prendre les mesures adéquates. J'espère que la loi et l'ordre seront respectés", a-t-il ajouté.

Manifestations anti-japonaises

Koichiro Gemba a dit au représentant américain que le Japon cherchait à contenir le différend qui l'oppose à Pékin à propos du petit archipel de mer de Chine orientale, appelé Senkaku par le Japon et Diaoyu par la Chine.

"Nous sommes d'accord pour que le Japon et les États-Unis coopèrent afin que les relations entre le Japon et la Chine ne soient pas durablement ternies", a ajouté le ministre.

"Des scènes assez impressionnantes"


L'archipel source de ces tensions, et dont les fonds marins recèleraient du pétrole et du gaz, est également revendiqué par Taiwan.

La décision, la semaine dernière, du gouvernement japonais d'acheter ces îles à leur propriétaire privé, et donc de les nationaliser, a provoqué une réaction très vigoureuse de Pékin qui a envoyé plusieurs navires patrouiller pendant quelques heures sur les lieux pour marquer leur appartenance à la Chine.

Panasonic suspend sa production dans deux de ses usines chinoises

De nombreuses manifestations anti-japonaises ont eu lieu dans des villes chinoises, dont Pékin, poussant le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda à exiger des autorités chinoises qu'elle protège ses ressortissants. "Une peur s'est emparée de la population japonaise en Chine et les autorités consulaires nippones ont appelé leurs concitoyens à prendre leurs précautions", explique Baptiste Fallevoz, correspondant de FRANCE 24 à Pékin.

Dimanche, la police chinoise est intervenue à l'aide de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour disperser des milliers de mécontents installés sur une grande avenue de Shenzhen, près de Hong Kong, où les manifestants s'en sont pris aux forces de l'ordre et à un magasin japonais. À Chengdu, dans le sud-ouest du pays, la police a chargé une foule d'environ 2 000 manifestants qui marchaient vers le consulat américain, afin que les États-Unis "écoutent [leurs] voix", selon certains participants.

Autre signe de ces tensions sino-japonaises, la société nippone Panasonic a dû suspendre la production de deux de ses usines en Chine et fermé provisoirement un troisième site, victimes de violences anti-japonaises et d’opérations de sabotage, a précisé un porte-parole de la société. Des violences similaires ont été enregistrées dans plusieurs autres usines japonaises du pays, a rapporté le groupe audiovisuel public nippon NHK.

Le voyage de Leon Panetta en Asie, avec des étapes notamment en Chine et Nouvelle-Zélande, ne prévoyait pas à l'origine une étape japonaise, ajoutée finalement au programme en raison des vives tensions avec Pékin.

 

Première publication : 17/09/2012

  • JAPON - CHINE

    Six navires chinois pénètrent dans les eaux japonaises

    En savoir plus

  • CHINE-JAPON

    Manifestations en Chine contre le débarquement japonais sur les îles Senkaku

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Tokyo envisagerait d'acheter un archipel revendiqué par Pékin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)