Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Afrique

Destructions de mausolées : François Hollande fustige les islamistes du Nord-Mali

Dernière modification : 18/09/2012

Au lendemain d'une nouvelle attaque contre un mausolée dans le nord du Mali, le président français a fustigé, mardi à l'inauguration du département des arts de l'islam au Louvre, l’"insondable bêtise" des auteurs de ces destructions.

"Insondable bêtise". C’est en ces termes que François Hollande a qualifié mardi la destruction d’un nouveau mausolée – où sont enterrés saints et marabouts – survenue samedi dans le nord du Mali.

"Partout dans le monde – car c'est une agression à l'égard de toutes les civilisations - quand le patrimoine est saccagé, nous serons là pour lutter contre les groupes qui sont mus par l'insondable bêtise qui rend toutes les civilisations vulnérables", a lâché le chef de l'État, lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau département des arts de l'islam au Louvre.

La veille, des islamistes ont détruit à coups de marteau et de pioche le mausolée du saint musulman, Cheik el-Kébir, situé à 330 kilomètres au nord de Gao. L'édifice est très important pour les Kounta, la communauté maraboutique des arabes. Ils sont notamment implantés au Mali, en Algérie, en Mauritanie et au Niger.

"L'honneur des civilisations islamiques est d'être plus anciennes, plus vivantes, plus tolérantes que certains de ceux qui prétendent abusivement aujourd'hui parler en leur nom", a poursuivi François Hollande. "Il est l'exact contraire de l'obscurantisme qui anéantit les principes et détruit les valeurs de l'islam, apportant la violence et la haine"

De précédentes destructions en juillet

Opposés aux symboles d’un islam traditionnel malien, les membres du groupe armé Ansar Dine avaient attaqué en juillet la "cité des 333 saints" à Tombouctou, dont la mosquée est classée au patrimoine mondial en péril. Ces édifices religieux ont été qualifiés de "véritable richesse de l'humanité tout entière" par François Hollande, au cours de la cérémonie au Louvre.

Début juillet, les combattants d'Ansar Dine avaient également saccagé la porte menant à la mosquée Sidi Yahia, monument censé garantir la paix dans Tombouctou.

Les intégristes s'attaquent aux sanctuaires érigés à la mémoire de saints car ces derniers font l'objet d'une "vénération" qui, selon eux, contrevient au principe d’unicité de Dieu.

La Libye a elle aussi été le théâtre de destruction de monuments. À coups de pelleteuse, des islamistes radicaux avaient détruit, au mois d'août, le mausolée d'Al-Chaab al-Dahmani, près du centre de Tripoli, et profané le tombeau de ce sage. Des intégristes ont également fait exploser le Mausolée du cheikh Abdessalem al-Asmar, à 160 km à l'est de Tripoli.

(FRANCE 24 avec dépêches)

Première publication : 18/09/2012

  • MALI

    Ansar Dine détruit les mausolées de la grande mosquée de Tombouctou

    En savoir plus

  • MALI

    Pour la première fois, les islamistes s’attaquent à une mosquée de Tombouctou

    En savoir plus

  • MALI

    "Une intervention militaire au Mali est difficile pour le moment"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)