Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

FRANCE

UMP : NKM, Guaino et Le Maire ne brigueront pas la présidence

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2012

Ces trois candidats à la présidence de l'UMP avaient jusqu'à ce soir, 20 h, pour recueillir les 7 924 parrainages nécessaires pour pouvoir se présenter face aux militants du principal parti de droite, les 18 et 25 novembre prochains.

Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM), Bruno Le Maire et Henri Guaino se retirent de la course à la présidence de l'UMP. NKM a annoncé ce mardi ne pouvoir poursuivre faute des parrainages requis, mais a refusé de trancher entre les deux probables finalistes François Fillon et Jean-François Copé, mettant en garde contre un "excès de testostérone". "Hier soir, au dernier pointage, j'étais à un peu moins de 7 000 et même avec le courrier du jour, ça ne passera pas, je le regrette", a précisé l'ex-ministre.

L'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a quant à lui été "tout près du but". "Il ne me manquait que trois ou quatre jours", a-t-il déclaré au "Monde".

De son côté, Henri Guaino, ex-plume de Nicolas Sarkozy, a admis auprès de l'AFP, à quelques heures de la fin du dépôt des candidatures à la présidence de l'UMP, qu'il n'avait pas les parrainages requis. Sur France 2, il a laissé éclater sa colère et dénoncé un système de parrainage "absurde, même honteux". "Vous connaissez un système démocratique dans lequel deux candidats seulement sont autorisés à se présenter au premier tour ? (..) C'est une démocratie qui est quelque part entre la  Corée du Nord et celle de Cuba", a-t-il lancé.

Le retrait de ces candidats, après celui de Xavier Bertrand, qui revendiquait pourtant 8 200 parrains, renforce la perspective d'un duel entre Jean-François Copé et François Fillon. C'est donc bien le scénario tant redouté par des ténors comme Alain Juppé et Bernard Accoyer qui craignent un choc Copé-Fillon aussi rude que la guerre Chirac-Balladur.

Alors que piques et autres noms d'oiseaux sont déjà copieusement échangés entre chaque camp, les deux rivaux vont, pendant quelques semaines, se rendre coup pour coup pour tenter de succéder à Nicolas Sarkozy à la tête de la droite et devenir le chef de l'opposition à François Hollande.

(France 24 avec dépêches)
 

Première publication : 18/09/2012

  • FRANCE

    Copé annonce officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Fillon officiellement candidat à la présidence de l'UMP

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Olympiades de l'UMP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)