Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Sports

Le PSG frappe fort pour son retour en Ligue des champions

© AFP

Dernière modification : 19/09/2012

Le Paris Saint-Germain n'a pas manqué son retour en Ligue des champions. Au Parc des Princes, les Parisiens ont battu sèchement le Dynamo Kiev (4-1). De son côté, Montpellier a été battu sur sa pelouse par un Arsenal très réaliste (2-1).

Le Paris SG, très nettement supérieur à un Dynamo Kiev battu 4-1, a réussi mardi ses retrouvailles avec la Ligue des champions et a montré qu'il avait sa place à ce niveau et le droit d'y nourrir des ambitions.

La victoire de Porto à Zagreb dans l'autre match du groupe A (2-0) renforce l'hypothèse d'un duel avec les Portugais pour la première place du groupe, avec un affrontement très important le 3 octobre au stade du Dragon.

Le Parc des Princes attendait cela depuis huit ans, alors le Paris SG a bien fait les choses.

Montpellier part du mauvais pied

Battu sur sa pelouse par un Arsenal très réaliste (2-1), Montpellier, qui a eu au bout du pied une balle d'égalisation en fin de match, n'a pas démérité mais a entamé dans la douleur le dur apprentissage de la Ligue des champions, mardi lors de la 1re journée de la phase de poule.

Malgré son histoire européenne (32 matches, dont un quart de finale de Coupe des Coupes perdu contre Manchester United en 1990-91), Montpellier, qui disputait son premier match de Ligue des champions, mesure ainsi le travail qui lui reste à accomplir pour espérer bien figurer dans la compétition.

La première clameur est venue quand a retenti la fameuse musique de la Ligue des champions, les trois suivantes sont venues saluer les buts d'Ibrahimovic (19e s.p.), Thiago Silva (29e) et Alex (32e), assommant en un quart d'heure un Dynamo Kiev dépassé. En toute fin de match, Pastore, servi par Nenê, a enfoncé le clou (90+1)

Le dernier buteur parisien en Ligue des champions s'appelait Fabrice Pancrate. C'était en décembre 2004 et c'est peu dire qu'il n'y a pas grand-chose de commun entre le Paris d'alors et celui de mardi, si ce n'est Sylvain Armand.

La grande question était de savoir si le talent acheté à prix d'or depuis l'été dernier par les nouveaux patrons qataris pourrait compenser le manque d'expérience collective dans l'épreuve-reine, le PSG ne participant qu'à sa cinquième Ligue des champions, contre 15 par exemple à son adversaire du jour.

La réponse est venue très vite, avec une entame de match autoritaire, sous l'impulsion notamment d'un milieu de terrain Chantôme-Verratti-Matuidi à zéro match de C1 et zéro appréhension.

"Ibra" buteur à l'économie

On se demande bien d'ailleurs ce qui pourrait impressionner le jeune Italien, encore auteur d'un match de grande qualité et de quelques gestes de classe. Le Parc l'adore autant qu'il déteste Taye Taiwo, monté à Paris pour affronter le PSG et conspué à chaque touche de balle après son chant hostile d'il y a un an et demi.

Face à un adversaire presque jamais dangereux, Thiago Silva a de son côté vécu une première assez tranquille sous le maillot parisien. Encore en manque de repères, le Brésilien n'a pas offert une prestation digne d'un "meilleur défenseur du monde" mais il a fait l'essentiel et même un peu plus avec ce but.

Ibrahimovic lui a soigné sa moyenne avec son sixième but en cinq matches, un penalty plutôt généreux obtenu par Ménez, à qui il a volontiers laissé la profondeur et les longues courses pour se positionner meneur de jeu.

Un peu moins appliqué, un peu moins précis, sans doute un peu fatigué aussi, il a moins pesé sur le jeu de son équipe que depuis le début de saison et a laissé sa place à Lavezzi, plus revu depuis la 2e journée de L1 mi-août, à la 73e minute.

La fin de match a été moins convaincante. Le but encaissé sur corner à la 87e minute et l'avertissement évitable reçu par Nenê peu après montrent que Paris doit encore apprendre.

Mais le PSG a néanmoins lancé un message: il est de retour et il est ambitieux. Il est certain que l'avertissement a été entendu dans un groupe A dont il était de toute façon le favori avant même que soit jouée la première note de l'hymne de la C1 mardi. Il a peut-être aussi franchi les frontières du groupe.

(AFP)

Première publication : 18/09/2012

  • FOOTBALL

    Paris et Montpellier dans le grand bain européen de la Ligue des champions

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Tirage au sort de la Ligue des champions : le PSG plutôt verni

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Lille arrache sa qualification pour la Ligue des champions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)