Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Santé

Une étude française révèle l'importante toxicité du maïs OGM sur des rats

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 19/09/2012

Pendant deux années, des chercheurs français ont étudié les effets du maïs OGM NK603 - un maïs transgénique mis au point par le groupe Monsanto - sur 200 rats. L'OGM se révèle très toxique et souvent mortel pour les rongeurs.

L'étude fait l'effet d'une bombe. Selon un rapport à paraître en ligne dans la revue internationale de toxicologie alimentaire "Food and Chemical Toxicology", des rats nourris pendant deux ans avec un maïs OGM – traité dans certains cas avec l'herbicide phare du groupe Monsanto, le Roundup -, meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres, nourris avec du maïs non génétiquement modifié.

"Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation [des OGM], assure à l’AFP Gilles-Eric Seralini, chercheur à l'université de Caen, qui a dirigé l'équipe à l'origine de cette étude. Il poursuit : "Les résultats sont alarmants. On observe, par exemple, deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes".

Des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong

"Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement que les agences sanitaires, les gouvernements et les industriels ne l'ont fait", affirme le professeur Seralini.

Selon lui, le maïs NK603, OGM de Monsanto, n'a jusqu'alors été testé que sur une période de trois mois, une période trop courte pour détecter l'apparition des tumeurs. Quelques OGM ont déjà été testés à trois ans, mais jamais avec des analyses aussi approfondies.

C'est la première fois, selon M. Seralini, que le Roundup est testé sur le long terme. Jusqu'à présent, seul le principe actif de cet herbicide sans ses adjuvants avait été testé plus de six mois. "Ce sont les meilleurs tests qu'on peut avoir avant d'aller tester chez l'homme", affirme le chercheur.

L'article de "Food and Chemical Toxicology", dont l'AFP a obtenu une copie, montre des rats femelles de laboratoire ayant développé des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong.

(FRANCE 24 avec dépêches)

 

Première publication : 19/09/2012

  • FRANCE

    La classe politique impuissante après la levée de la suspension du maïs OGM ?

    En savoir plus

  • AGRICULTURE

    La justice française autorise Monsanto à cultiver son maïs transgénique

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    La France s'apprête-t-elle à reprendre les cultures d'OGM ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)