Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Culture

Jésus était-il marié ?

© Photo : K. King

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 20/09/2012

Une étude scientifique pourrait chambouler l'histoire du christianisme : la découverte d'un papyrus datant du IVe siècle montre, selon une chercheuse, que les premiers chrétiens pensaient que Jésus-Christ était marié.

Jésus était-il marié ? Une découverte récente vient relancer ce vieux débat au sein du monde chrétien. Sur un morceau de papyrus pas plus gros qu’une carte de crédit, une phrase en ancien copte a attiré l’attention de Karen King, historienne et professeure à la Harvard Divinity School  à Cambridge dans le Massachusetts aux Etats-Unis. Sur le papyrus, on peut ainsi lire : "Et Jésus leur a dit : 'Ma femme…'", suivi un peu plus bas d'une autre citation du Christ : "Elle sera capable d'être ma disciple".

Il s’agirait vraisemblablement d’un fragment d’évangile datant du IVe siècle, selon les historiens qui ont déjà pu l’examiner. Il appartient à un collectionneur privé qui a contacté Karen King afin de l’aider à le traduire et à l’analyser. Il aurait été découvert en Égypte ou en Syrie.

"Ce nouvel évangile ne prouve pas que Jésus était marié ", insiste toutefois l’historienne américaine. Selon elle, ce document témoigne avant tout du fait que le débat sur la sexualité et le mariage de Jésus faisait déjà rage à l’époque des premiers chrétiens.

Au-delà du statut marital de Jésus, le fragment découvert s’inscrit dans le cadre d’un débat plus large sur le mariage et le célibat, mais également sur la place des femmes dans la religion chrétienne - aucune femme ne figurant au nombre des disciples de Jésus. "Dès le début du christianisme, les chrétiens se sont opposés sur le fait de savoir s'il était préférable ou non d’être marié. Et bien après la mort de Jésus, ils ont commencé à se référer à la position maritale de Jésus pour soutenir leur position", a ainsi expliqué Karen King lors du 10e Congrès international des études coptes qui se tient du 17 au 22 septembre à Rome.

"La tradition chrétienne a ainsi longtemps considéré que Jésus n'était pas marié, même si aucun élément historique n'existe pour étayer ce fait ", s’étonne la chercheuse. Au fil de ses recherches, elle découvre que ce n’est que vers 200 après Jésus-Christ qu’on commence à affirmer que Jésus n’était pas marié

Le mystère de la vie humaine du Christ

Odon Vallet, historien des religions, invite à aborder la question avec "la plus grande prudence". Tout d’abord en raison de la langue d’origine de l’écrit retrouvé, le copte ancien. "Une langue très spéciale et difficile à traduire", explique-t-il à FRANCE 24. Pour lui, la question du mariage de Jésus est un débat récurrent en tous points comparable à celui portant sur l’existence de frères et sœurs de Jésus. "Selon les traductions, il s’agit soit de frères, soit de cousins", explique-t-il. Aussi, il rappelle que dans les évangiles Jésus s’adresse à plusieurs reprises à Marie, sa mère, en l’appelant "femme". "Femme, que me veux tu ?", demande en effet Jésus-Christ à sa mère dans le célèbre récit des noces de Canaa. "Il suffit de rajouter un petit article et le sens change complètement", fait-il remarquer. Et de conclure, fataliste : "On peut fantasmer mais on ne saura jamais... Que ce soit pour le mariage ou pour les frères du Christ".

Il y a en effet autant d’arguments pour que contre. Alors qu’on peut dire que la quasi-totalité des hommes à l’époque de Jésus étaient mariés, il est vrai aussi qu’il y avait des célibataires vivant comme des moines du désert, à l’image de Jean-Baptiste, le cousin de Jésus. "Ils portaient des peaux de chameaux et prophétisaient les foules", rappelle Odon Vallet.

Christian Terras, théologien et rédacteur en chef de la revue "Golias", relativise également la portée de ce document. "S’il date effectivement du IVe siècle, il est possible qu’il provienne d’un évangile apocryphe, or ces textes regorgent de ce genre de chose, que ce soit sur la femme de Jésus ou sur ses frères et sœurs. Ce ne serait donc pas vraiment nouveau", explique-t-il.

Après avoir examiné en profondeur le fragment de manuscrit, Karen King et ses collègues en ont conclu qu’il était authentique. Mais il doit néanmoins subir d’autres examens, et notamment des tests sur la composition de l’encre. Les résultats de cette analyse doivent être publiés dans la revue théologique d’Harvard en janvier 2013.
 

L'historienne Karen King évoque et montre le fragment de papyrus découvert (vidéo en anglais)

Première publication : 19/09/2012

  • EN IMAGES

    Marée humaine à Beyrouth pour la messe de Benoît XVI

    En savoir plus

  • VATICAN

    Vatileaks : le majordome de Benoît XVI libéré de prison et assigné à domicile

    En savoir plus

  • VATICAN

    Le pape Benoît XVI va béatifier un prêtre anti-mafia

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)