Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Vincent Peillon annonce le recrutement de 40 000 professeurs en 2013

Dernière modification : 20/09/2012

Près de 40 000 enseignants seront recrutés en 2013, dont 22 000 remplaceront des départs à la retraite, a annoncé le ministre de l'Éducation nationale. Dans les prochains jours, 90 postes seront créés pour faire face à des problèmes de remplacement.

Le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé jeudi sur France Culture le recrutement de "près de 40 000 professeurs" en 2013.

Parmi ces 40 000 postes, environ 22 000 concerneront le remplacement de professeurs partant à la retraite, a-t-on précisé au ministère, indiquant que le détail serait communiqué dans le projet de loi de finances 2013.

Le président de la République François Hollande s'est engagé à créer 60 000 postes dans l'Éducation nationale. La droite avait, elle, programmé 80 000 suppressions de postes entre 2007 et 2012, suivant le principe de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Pour la rentrée 2012, le gouvernement avait réduit à 13 000 les suppressions de postes décidées par la droite, en réinjectant mille postes de professeurs des écoles.

Pour l'immédiat, Vincent Peillon a annoncé qu'il allait recruter "dans les jours qui viennent" 90 professeurs pour faire face à des problèmes de remplacement.

"Nous finissons à l'instant une discussion avec les représentants syndicaux pour rouvrir au-delà" des 1 000 professeurs "les listes complémentaires" aux concours d'enseignants "car il y aura des tensions de remplacements", a indiqué M. Peillon.

"Nous avons déjà 90 postes supplémentaires que nous allons recruter dans les jours qui viennent pour faire face dans les académies les plus déficitaires à quelques problèmes", a-t-il précisé. Au-delà de mesures de "réparation", "nous avons aussi une plus grande ambition, c'est celle de changer l'école", a-t-il indiqué.

A la question de savoir s'il comptait revenir sur des sanctions infligées à des enseignants qui avaient refusé d'appliquer certaines directives de ses prédécesseurs Xavier Darcos et Luc Chatel, il a répondu : "J'ai beaucoup d'amitié pour eux, mais leur dire +La loi, quand on ne la respecte pas ce n'est pas grave+, il y aurait une petite contradiction".

"Cette politique de la droite que j'ai profondément combattue, je suis content qu'on s'en soit débarrassé", mais "elle avait été décidée par les Français dans un vote démocratique", a-t-il fait valoir, adressant aux professeurs résistants "toute (sa) sympathie".

(AFP)

Première publication : 20/09/2012

  • FRANCE

    Rentrée 2012 : le gouvernement met fin à l'érosion des effectifs de l'Éducation nationale

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vincent Peillon annonce le retour à la semaine de cinq jours à l'école

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)