Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"D'Alep à la Ghouta, l'histoire se répète"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Venezuela a lancé le "petro", sa cryptomonnaie officielle

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et en même temps j'expulse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin : une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive turque sur Afrin en Syrie : un nouveau rapport de force entre Damas et Ankara ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

Asie - pacifique

Film anti-islam : un ministre pakistanais met à prix la tête du réalisateur

Dernière modification : 23/09/2012

Le ministre pakistanais des chemins de fer a promis une prime de 100 000 dollars à celui qui assassinera le réalisateur du film islamophobe "L'innocence des musulmans". Le gouvernement prend ses distances et condamne les propos du ministre.

Un ministre pakistanais a promis une prime de 100.000 dollars à qui tuera le réalisateur du film anti-islam "L'innocence des musulmans", produit aux Etats-Unis.

"J'annonce que je donnerai 100.000 dollars à celui qui tuera ce blasphémateur qui a outragé le saint prophète", a déclaré à la presse à Peshawar, dans le nord-ouest du pays, le ministre pakistanais des chemins de fer, Ghulam Ahmed Bilour.

"J'appelle aussi les talibans et les frères d'Al-Qaïda à participer à cette noble action", a ajouté le ministre en assurant que, s'il en avait l'occasion, il tuerait le réalisateur de ses propres mains. "Ensuite, on pourra me pendre", a-t-il conclu.

 
Des propos condamnés par Islamabad
 
Dimanche, dans la matinée, le gouvernement pakistanais a pris ses distances avec les propos tenus par le ministre.

"Ce n'est pas la politique du gouvernement. Nous nous dissocions totalement de cela", a déclaré à l'AFP un porte-parole du Premier ministre Raja Pervez Ashraf.

Le Pakistan a été le principal foyer musulman des manifestations contre le film américain anti-islam. Vendredi, après la grande prière, une manifestation de plusieurs dizaines de milliers de personnes a parfois dégénéré en violences, faisant 21 morts et plus de 200 blessés. Des milliers de personnes ont à nouveau manifesté samedi contre le film, mais dans le calme cette fois.

Dans les autres pays musulmans, les protestations anti-américaines ou anti-françaises, à la suite de la publication de nouvelles caricatures de Mahomet en France, sont restées limitées et sans violences.
 
AFP

Première publication : 22/09/2012

  • PAKISTAN

    Les manifestations contre le film anti-islam font une quinzaine de morts au Pakistan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Violente manifestation anti-américaine à Islamabad

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le réseau taliban pakistanais Haqqani classé sur la liste des organisations terroristes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)