Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama à Hiroshima : un hommage mais pas d’excuses

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Accord de la zone Euro : nouveau plan de sauvetage pour la Grèce

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Barack Obama à Hiroshima : l'appel pour un monde sans armes nucléaires

En savoir plus

REPORTERS

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Euro-2016 : la France chausse les crampons

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Turquie, que reste-il de la révolte de Gezi ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Issad Rebrab : "Ma seule ambition, le développement économique de l'Algérie"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : des salariés dénoncent leurs conditions de travail dans les abattoirs catalans

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les réfugiés dans l'œil de la photographe Anne A-R

En savoir plus

FRANCE

Procès AZF : l'exploitant et l'ex-directeur de l'usine condamnés en appel

Dernière modification : 24/09/2012

La cour d'appel de Toulouse a déclaré coupables d'homicides involontaires l'exploitant et l'ex-directeur de l'usine AZF, dont l'explosion avait coûté la vie à 31 personnes en septembre 2001. Tous deux ont décidé de se pourvoir en cassation.

Onze ans après l’explosion de l’usine AZF, la cour d'appel de Toulouse a rendu lundi son arrêt, jugeant coupables la société Grande Paroisse, exploitant de l’usine et filiale du groupe Total, ainsi que l’ancien directeur de l’établissement , Serge Biechlin, d’homicides involontaires.

"On ne va pas laisser le champ libre à Total"

"La cour déclare Serge Biechlin et la société Grande Paroisse coupables d'avoir par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou en commettant une faute caractérisée qui exposait autrui à un risque (...) involontairement causé la mort" des victimes, a déclaré à l'audience le président de la cour, Bernard Brunet.

"Une décision plus passionnelle que rationnelle", selon la défense

L’ancien directeur de l’usine, Serge Biechlin, a ainsi écopé d’un an de prison ferme, qu’il effectuera sous le régime de la semi-liberté, et deux ans avec sursis, ainsi que d’une amende de 45 000 euros. La société Grande Paroisse, filiale de Total, a été condamnée pour sa part à 225 000 euros d'amende.

La Grande Paroisse et Serge Biechlin ont fait savoir par la voie de leur avocat, Me Daniel Soulez Larivière, qu'il allaient former dès ce lundi un pourvoi en cassation contre leur condamnation. "Cette décision est plus passionnelle que rationnelle", a déclaré l'avocat, à la fin de la lecture du délibéré, avant d'ajouter : "C'est une affaire qui ne fait que commencer".

Le 21 septembre 2011, l’explosion du site chimique basé à Toulouse faisait 31 morts et plusieurs milliers de blessés. L’accident est considéré comme la pire catastrophe industrielle française depuis la Seconde Guerre mondiale.

(FRANCE 24 avec dépêches)

Première publication : 24/09/2012

  • FRANCE

    Le procès en appel de l'explosion de l'usine AZF s'est ouvert à Toulouse

    En savoir plus

  • FRANCE

    Dix ans après l'explosion de l'usine AZF, le malaise perdure à Toulouse

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le parquet fait appel du jugement de relaxe prononcé au procès AZF

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)