Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-orient

À l'ONU, Ahmadinejad dénonce une tentative d'intimidation contre l'Iran

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 26/09/2012

Lors d'un discours à la tribune de l'ONU mercredi, boycotté par les États-Unis et Israël, le président iranien a accusé l'Occident de tenter d'intimider son pays avec "des armes nucléaires", évoquant des menaces "sionistes barbares".

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé mercredi les Occidentaux et Israël de chercher à "intimider" son pays "aux moyens d'armes nucléaires".

"Les menaces persistantes brandies par les Sionistes incultes de recourir à l'action militaire contre notre grande nation illustre clairement cette amère réalité", a-t-il déclaré à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU.

"La course aux armements et l'intimidation aux moyens d'armes nucléaires et d'armes de destruction massive par les puissances hégémoniques prévalent", a affirmé M. Ahmedinejad. "Tester de nouvelles générations d'armes ultra-modernes et menacer de les brandir le moment venu est devenu une nouvelle manière de menacer les nations pour les forcer à accepter l'hégémonie".

Au cours de son dernier discours devant l'Assemblée, que les Etats-Unis et Israël ont boycotté, M. Ahmadinejad s'est cependant abstenu de se lancer dans ses diatribes habituelles, privilégiant de longues considérations philosophiques sur la paix ou la justice.

Le président Barack Obama avait affirmé mardi matin devant l'Assemblée que les Etats-Unis feraient "ce qu'ils doivent faire" pour empêcher l'Iran d'obtenir la bombe atomique. Les Européens étudient de nouvelles sanctions contre l'Iran et des dirigeants israéliens ont menacé de frapper les installations nucléaires iraniennes.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de vouloir mettre au point une bombe sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie.

Il s'agissait du dernier discours de M. Ahmadinejad devant l'Assemblée générale car il doit quitter le pouvoir en 2013, après avoir effectué deux mandats de président, soit le maximum autorisé.

Lors de discours prononcés dans le passé à cette même tribune, Mahmoud Ahmadinejad avait notamment nié la Shoah et relayé des théories du complot concernant les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, déclenchant le départ de la salle de diplomates américains et occidentaux.

AFP

Première publication : 26/09/2012

  • DIPLOMATIE

    À l’ONU, Hollande et Obama donnent de la voix contre Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À l’ONU, Barack Obama se montre intransigeant envers les extrêmistes

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Nucléaire iranien : Israël exhorte les États-Unis à fixer "une ligne rouge" à Téhéran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)