Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

Moyen-orient

Double attentat au siège de l'état-major de l'armée à Damas

© AFP

Dernière modification : 26/09/2012

Deux violentes explosions se sont produites, mercredi matin, au siège de l'état-major de la capitale syrienne où des affrontements ont toujours lieu. Par ailleurs, les membres de plusieurs familles ont été abattus par des miliciens pro-régime.

CES MILICES QUI COUVRENT LES BARBARIES DU RÉGIME

Barzé est un quartier sunnite dans le nord de Damas. Les miliciens pro-régime, connus sous le nom de chabbihas, sont accusés des massacres les plus barbares depuis le début du conflit syrien.

Des experts estiment qu'ils sont utilisés par le régime, contrôlé par des alaouites -émanation du chiisme-, pour lui permettre de se dissocier des atrocités commises.

Deux importantes explosions se sont produites près du siège de l’état-major de l'armée à Damas, tôt dans la matinée mercredi. Quatre gardiens ont été tués et 14 militaires et civils ont été blessés dans le double attentat, selon une source militaire citée par la télévision d'État.

D’autre part, d’importants dégâts matériels et un incendie ont été constatés par l’Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"De grosses colonnes de fumée sont visibles et des vitres d'immeubles ont été brisées à des centaines de mètres du lieu" de l'explosion, a rapporté à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'ONG, citant des militants sur place.

Un témoin syrien a confirmé auprès de FRANCE 24 qu’une explosion s'était produite sur la place des Omeyyades, en face du QG militaire et une autre derrière le bâtiment. Des ambulances sont rapidement arrivées dans la zone, sécurisée par les forces de l’ordre.

Témoignage d'un activiste syrien sur place


Un journaliste iranien tué

"Les explosions terroristes sont dues à deux bombes et il n'y a eu que des dégâts matériels", a déclaré le ministre syrien de l'Information Omrane al-Zohbi, rapidement après l’événement. "Les forces de sécurité poursuivent un groupe terroriste armé aux abords de la zone où se sont produites les explosions", a précisé le ministre, en référence aux rebelles.

"Tous les commandants et les officiers militaires sont sains et saufs, aucun d'entre eux n'a été blessé", a indiqué l’armée syrienne dans un communiqué.

De son côté, l’OSDH, qui n’avance pour l’instant aucun bilan précis, rapporte que de violents combats entre rebelles et militaires ont éclaté à l'intérieur du siège de l'état-major, faisant des morts dans les deux camps.

La chaîne iranienne Press TV a annoncé que l’un de ses journalistes, Maya Nasser, avait été tué "par un tir de sniper". En outre, le chef du bureau de la chaîne Al-Alam à Damas, Hussein Mortada, a été blessé. On ignore si M. Mortada, dont Press TV n'a pas précisé la nationalité, se trouvait avec le journaliste iranien lorsque ce dernier a été abattu.

Mardi, les insurgés avaient déjà fait exploser des bombes sur un bâtiment de Damas occupé par des milices pro-gouvernementales.

Par ailleurs, au moins 16 personnes, dont six femmes et trois enfants, ont été exécutées par balles chez elles, mercredi, dans le quartier de Barzé par des miliciens pro-régime, selon l’OSDH.

FRANCE24 avec dépêches


 


 

Première publication : 26/09/2012

  • DIPLOMATIE

    À l’ONU, Hollande et Obama donnent de la voix contre Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : une ONG dénonce d'"épouvantables violences" contre les enfants

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    A l'ONU, Lakhdar Brahimi déplore "l'impasse" en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)