Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

FRANCE

Bill Clinton, candidat surprise à l'Élysée en 2017 ?

©

Dernière modification : 27/09/2012

Onze ans après avoir quitté la Maison Blanche, l'ancien chef d'État américain Bill Clinton s'est plu, mercredi, à s'imaginer briguant la présidence de la France ou de l'Irlande, dans un entretien accordé en marge d'une réunion à New York.

Jusqu’où Bill Clinton serait-il prêt à aller pour redevenir président après avoir épuisé les deux mandats autorisés par la Constitution américaine ? L’ancien locataire de la Maison Blanche, âgé de 66 ans, a répondu dans un éclat de rire en s’imaginant candidat… à l’Élysée.

"Les deux seuls pays où je peux me présenter pour être élu à la présidence sont l'Irlande, si je m'y installe et que j'y achète une maison, parce que je pourrais y concourir en raison de mon ascendance irlandaise", et la France "parce que je suis né en Arkansas, qui fait partie des terres cédées lors de la vente de la Louisiane" par la France aux États-Unis en 1803, a-t-il expliqué sur la chaîne CNN lors d’un entretien en marge d’une réunion de sa fondation "Clinton Global Initiative" à New York.

Loin d'être pris au dépourvu, l’ancien chef d’État a visiblement potassé la question.

"Toute personne née dans un endroit du monde qui a fait partie de l'empire français, si elle s'installe en France, y vit six mois et parle français, peut être candidate à la présidence du pays", a poursuivi M. Clinton, qui a été président des États-Unis de 1993 à 2001.

Un sondage théorique sur ses chances d'accéder à l'Élysée lui avait, il y a quelques années, accordé "de bons résultats", a-t-il souligné.

"Et je me suis dit ‘C'est très bien’. Mais c'est le mieux que je pourrai jamais faire, parce qu'une fois qu'ils auront entendu mon mauvais français mâtiné d'accent sudiste, je tomberai à des chiffres vraiment bas en une semaine et je serai grillé", a conclu le démocrate.

FRANCE24 avec dépêches
 

Bill Clinton s'imaginant en candidat à l'Élysée

Première publication : 27/09/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    La petite blague de Hollande en faveur du candidat Obama

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Convention démocrate : Bill Clinton encense Barack Obama à Charlotte

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Florilège des affaires mêlant sexe, scandale et hommes politiques

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)