Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Economie

Apple s'excuse pour la mauvaise qualité de son application Maps

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 28/09/2012

Le PDG d'Apple, Tim Cook, s'est excusé dans une lettre publique de la piètre qualité de l'application de cartographie Maps, qui remplace celle de Google depuis le lancement de l'iPhone 5. Un mea culpa très rare pour le géant de Cupertino.

“Nous n’avons pas rempli notre engagement” de qualité : Tim Cook, le PDG d’Apple, a fait son mea culpa en personne vendredi 28 septembre pour la qualité médiocre de Maps, la nouvelle application de cartographie présente sur l’iPhone 5 et sur tous les iPhone dont les utilisateurs ont mis le système d'exploitation à jour. Dans une lettre aux clients publiée sur le site officiel de la marque à la pomme, le patron du groupe a tenu à “s’excuser pour la frustration que [nos] clients ont pu éprouver”, ajoutant qu’Apple ferait “tout pour améliorer Maps”.

Cette application, qui remplace celle de Google présente jusqu’alors sur les iPhone, avait provoqué un tonnerre de critiques de la part aussi bien des sites spécialisés dans les nouvelles technologies que des premiers acheteurs de l’iPhone 5. Erreurs grossières de localisation, des aéroports qui sont transformés sur la carte en espace verts, le Danube qui disparaît de Belgrade : un blog Tumblr est même consacré aux loufoqueries de Maps.

Le bonheur se trouve chez la concurrence

Apple a donc décidé de sortir du silence. Une quasi-première pour la marque réputée pour son intransigeance sur la qualité des produits mis en vente. Même au plus fort de la polémique de l’”antennagate” (un défaut de fabrication de l’iPhone 4 qui pouvait perturber la réception des appels), en juin 2010, Steve Jobs avait tout d’abord affirmé que l’erreur venait des utilisateurs qui tenaient mal leur téléphone... Le fondateur d’Apple avait ensuite reconnu, lors d’une conférence de presse le 15 juillet, que “personne n’est parfait”.

Cette fois-ci, Tim Cook est donc allé bien plus loin que son prédécesseur. Il ne s’est pas contenté de présenter des excuses publiques, mais a même incité les utilisateurs d’iPhone à chercher leur route et leur bonheur chez la concurrence. Il n’a pas poussé l'exercice d'auto-critique jusqu’à mettre en avant Google Maps, préférant citer en premier lieu les applications Bing (Microsoft), MapQuest et Waze. Reste que Tim Cook reconnaît tout de même que le service de son grand rival Google est à l’heure actuelle une alternative valable.

La bronca suscitée par Maps n’a pourtant pas empêché l’iPhone 5 de rencontrer un franc succès commercial. Le dernier né de la gamme des smartphones Apple s’est en effet vendu à cinq millions d’exemplaires durant son premier week-end en magasin et les analystes financiers estiment qu’Apple devrait réussir à en écouler 25 millions d’ici à la fin de l’année.

Première publication : 28/09/2012

  • TECHNOLOGIES

    Apple store, l'envers du décor

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Avec l'iPhone 5, Apple entend rester au firmament des smartphones

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    L’iPhone 5 à la rescousse de la croissance américaine ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)