Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Trêve de douze heures à Gaza, les négociations se poursuivent à Paris

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

FRANCE

Des Marseillais brûlent les restes d'un camp rom après une expulsion sauvage

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 28/09/2012

Des Marseillais ont incendié, jeudi soir, les restes d'un campement rom illicite après en avoir fait fuir les occupants. La police n'a procédé à aucune interpellation, estimant que l'expulsion avait eu lieu sans violence physique.

L’expulsion sauvage de plusieurs familles roms, manu militari, par des riverains excédés dans les quartiers nord de Marseille, a jeté une lumière crue sur le regain de tension autour des campements illicites.

Selon le quotidien "La Provence", une cinquantaine d’habitants de la cité des Créneaux se sont rassemblés, jeudi soir, pour expulser des Roms qui s’étaient installés sur un terrain vague quatre jours plus tôt.

Alors que les familles roms prenaient la fuite avec caravanes et véhicules, les riverains ont parachevé le démantèlement du camp en incendiant les quelques affaires laissées sur place. Les forces de police, arrivées sur place vers 19h, n’ont procédé à aucune interpellation, estimant que l’expulsion avait eu lieu sans violence physique.

Les autorités locales n’ont pas été surprises par ce coup de force des riverains. Ces derniers s’étaient notamment plaints d’une recrudescence de cambriolages auprès de Samia Ghali, la sénatrice-maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille.

"Des habitants sont venus me voir jeudi matin, ils étaient excédés par la présence des Roms", qu'ils accusaient d'avoir commis des cambriolages, a déclaré Samia Ghali. Selon elle, des femmes s'étaient aussi plaintes que les Roms "salissent tout et essayent d'entrer dans les immeubles", dont certains sont en partie vides en raison d'une procédure de démolition en cours.

En présentant les modalités d'application locale de la circulaire interministérielle du 26 août sur la gestion des campements illicites, le préfet des Bouches-du-Rhône avait fait état de la préoccupation des services de l'État à l'égard de ce genre de tensions.

"Chasse aux roms?"

Les Roms viennent principalement de Roumanie et de Bulgarie, deux pays membres de l’Union européenne mais accusés par des organisations de défense des droits de l’Homme de discrimination envers cette minorité.

On estime entre 15.000 et 20.000 le nombre de Roms vivant en France, généralement dans des campements insalubres en périphérie des grandes villes. Environ 3.000 Roms vivraient dans les Bouches-du-Rhône, dont la moitié à Marseille.

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a poursuivi la politique d’expulsion du gouvernement précédent.

Christophe Madrolle, vice-président de la Communauté urbaine de Marseille, s’est dit vendredi "indigné" face à des actes "favorisés par l’attitude ‘pousse au crime’ de certains élus".

"Pourchasser une population, détruire ses (rares) biens, à cause de son origine, c’est un crime digne d’une triste époque de notre histoire, qui n’a plus sa place dans notre République", déclare l’élu du MoDem dans un communiqué. "Hier, on pointait du doigt les Roms, aujourd’hui on brûle leurs habitations, mais jusque où ira-t-on ? La chasse aux Roms a-t-elle commencé?"


(FRANCE24 avec dépêches)
 

Première publication : 28/09/2012

  • FRANCE

    Sur la question des Roms, Manuel Valls songe à une réforme de l'aide au retour

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le gouvernement Ayrault facilite l'accès à l'emploi pour les Roms

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Roms à Paris : "Ici, au moins, les poubelles sont pleines !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)