Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 15/11/2012

La Sibérie, bientôt une terre chinoise ?

Longtemps interdite aux étrangers, la Sibérie se met à l’heure chinoise. De plus en plus de Chinois traversent le fleuve Amour pour venir s’y installer. Leur présence, perçue comme une nouvelle concurrence, commence à inquiéter les autorités russes.

Depuis la chute du bloc soviétique, les Chinois sont de plus en plus nombreux à quitter l’empire du Milieu pour s’installer de l’autre côté de la frontière, en Russie, dans ce "Far East" (Extrême-Orient) historiquement appelé Sibérie orientale.

Les journalistes de FRANCE 24 se sont rendus à Blagovechtchensk, une ville russe située à plus de 8 000 kilomètres de Moscou et à 800 mètres à peine de la Chine. Les deux pays y sont simplement séparés par le fleuve Amour. En hiver, quand les eaux gèlent, on peut le traverser à pied. En été, il faut moins de dix minutes pour passer d’une rive à l’autre.

Apres avoir été une ligne de front où les divisions blindées des deux frères ennemis communistes se menaçaient, "Blago", autrefois ville fermée, est devenu le symbole de cette "sinisation" de l’Extrême-Orient. Ici, sans les Chinois, point de salut. Le développement de l’économie dépend entièrement des relations avec la Chine. Les terres agricoles, anciens kolkhozes délaissés, sont exploitées par des Chinois. Les mariages mixtes sont nombreux et le chinois la langue étrangère numéro un, enseignée de l’école à l’université. Ici, tous les Chinois parlent le russe et les Russes connaissent quelques mots de chinois.

Une cohabitation qui se passe plutôt bien, même si certaines voix s'élèvent contre cette "invasion pacifique". Beaucoup de Russes s'inquiètent de voir leur pays devenir un "réservoir" de matières premières pour le voisin chinois qui achète leur pétrole, qui exploite leurs forêts et leurs terres agricoles. D’autres, exclus du marché du travail au profit de cette main d’œuvre peu chère et efficace, dénoncent aussi un "péril jaune".

Un discours xénophobe en complète contradiction avec la réalité : ici, les Russes ont besoin des Chinois. À "Blago", on se souvient d’une époque pas si lointaine où les produits chinois aidaient les Russes à tenir le choc de la transition post-soviétique. Et aujourd'hui, c'est grâce à des entrepreneurs chinois que l'économie russe se modernise.

Par Xavier LUIZET , Ksenia BOLCHAKOVA

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/10/2017 Asie - pacifique

Turkménistan : les Jeux du dictateur

À l'occasion des Jeux asiatiques, organisés en septembre à Achgabat, notre reporter a pu obtenir un visa pour le Turkménistan. Plongée dans l'un des pays les plus autoritaires au...

En savoir plus

11/10/2017 EUROPE

Les fantômes de 1917 hantent toujours la Russie de Poutine

Que reste-il de la révolution de 1917 en Russie ? Alors que le centenaire de cet évènement, qui a bouleversé l’ordre mondial et donné naissance à l’URSS, embarrasse le Kremlin,...

En savoir plus

06/10/2017 Moyen-Orient

Mossoul : vivre entre ruines et mines

Une équipe de France 24 est retournée à Mossoul, près de trois mois après que les forces irakiennes ont libéré la deuxième ville du pays de l'emprise du groupe État islamique....

En savoir plus

28/09/2017 Afrique

Vidéo : des miss pour sauver la Sierra Leone

En janvier 2016, la Sierra Leone, petit pays d'Afrique de l'Ouest meurtri par la guerre et classé parmi les plus pauvres de la planète, crée l'événement au concours de Miss...

En savoir plus

22/09/2017 Moyen-Orient

Syrie : le cauchemar des chrétiens de la vallée du Khabour

Ces dernières années, les chrétiens de Syrie ont été victimes d'exactions de la part de l'organisation État islamique (EI). Attaques, enlèvements, églises brûlées... Dans la...

En savoir plus