Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : la performance de Vladimir Poutine scrutée dans les médias

En savoir plus

LE DÉBAT

Russie : Vladimir président, Poutine candidat

En savoir plus

POLITIQUE

Les Républicains : Les travaux d’Hercule de Laurent Wauquiez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réunion de l'OMC accouche de... rien

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 15/11/2012

La Sibérie, bientôt une terre chinoise ?

Longtemps interdite aux étrangers, la Sibérie se met à l’heure chinoise. De plus en plus de Chinois traversent le fleuve Amour pour venir s’y installer. Leur présence, perçue comme une nouvelle concurrence, commence à inquiéter les autorités russes.

Depuis la chute du bloc soviétique, les Chinois sont de plus en plus nombreux à quitter l’empire du Milieu pour s’installer de l’autre côté de la frontière, en Russie, dans ce "Far East" (Extrême-Orient) historiquement appelé Sibérie orientale.

Les journalistes de FRANCE 24 se sont rendus à Blagovechtchensk, une ville russe située à plus de 8 000 kilomètres de Moscou et à 800 mètres à peine de la Chine. Les deux pays y sont simplement séparés par le fleuve Amour. En hiver, quand les eaux gèlent, on peut le traverser à pied. En été, il faut moins de dix minutes pour passer d’une rive à l’autre.

Apres avoir été une ligne de front où les divisions blindées des deux frères ennemis communistes se menaçaient, "Blago", autrefois ville fermée, est devenu le symbole de cette "sinisation" de l’Extrême-Orient. Ici, sans les Chinois, point de salut. Le développement de l’économie dépend entièrement des relations avec la Chine. Les terres agricoles, anciens kolkhozes délaissés, sont exploitées par des Chinois. Les mariages mixtes sont nombreux et le chinois la langue étrangère numéro un, enseignée de l’école à l’université. Ici, tous les Chinois parlent le russe et les Russes connaissent quelques mots de chinois.

Une cohabitation qui se passe plutôt bien, même si certaines voix s'élèvent contre cette "invasion pacifique". Beaucoup de Russes s'inquiètent de voir leur pays devenir un "réservoir" de matières premières pour le voisin chinois qui achète leur pétrole, qui exploite leurs forêts et leurs terres agricoles. D’autres, exclus du marché du travail au profit de cette main d’œuvre peu chère et efficace, dénoncent aussi un "péril jaune".

Un discours xénophobe en complète contradiction avec la réalité : ici, les Russes ont besoin des Chinois. À "Blago", on se souvient d’une époque pas si lointaine où les produits chinois aidaient les Russes à tenir le choc de la transition post-soviétique. Et aujourd'hui, c'est grâce à des entrepreneurs chinois que l'économie russe se modernise.

Par Xavier LUIZET , Ksenia BOLCHAKOVA

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/11/2017 Amériques

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

Aux États-Unis, depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche en janvier, de plus en plus de musulmans se disent victimes de discriminations. Nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

08/12/2017 Migrants

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

Ces derniers mois, les migrants sont moins nombreux à tenter de traverser la Méditerranée, découragés par les nouvelles politiques italienne et libyenne. Emprisonnés, torturés,...

En savoir plus

30/11/2017 Amériques

Vidéo : Barbuda, île fantôme depuis l'ouragan Irma

Notre reporter s'est rendu à Barbuda, dans les Petites Antilles. Cette île paradisiaque a connu l'enfer lors du passage de l'ouragan Irma, il y a trois mois. Presque la totalité...

En savoir plus

16/11/2017 Moyen-Orient

De Téhéran à Najaf, avec des pèlerins chiites qui bravent tous les dangers

C'est l'un des pèlerinages les plus dangereux du monde. Chaque année, malgré la présence de l'organisation État islamique (EI) qui les honnit, des millions de chiites se rendent...

En savoir plus

09/11/2017 Textile

Fripes-business : au cœur du circuit international des vêtements usagés

Nos reporters se sont intéressés au devenir des vêtements rejetés par les Occidentaux. Pendant plusieurs mois, ils ont suivi le circuit des vêtements usagés, de la collecte...

En savoir plus