Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

EUROPE

La collégienne et le professeur britanniques en fuite retrouvés à Bordeaux

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 28/09/2012

En fuite en France depuis le 20 septembre, une adolescente de 15 ans et son professeur, tous deux britanniques, ont été retrouvés ce vendredi à Bordeaux. L'enseignant a été placé en garde à vue.

La fuite retentissante d’une collégienne britannique avec son professeur de mathématiques en France a pris fin ce vendredi dans le centre-ville de Bordeaux. Les deux amoureux, Megan Stammers, 15 ans, et Jeremy Forrest âgé, lui, de 30 ans, étaient recherchés depuis le 20 septembre.

"On a retrouvé le couple sur la voie publique dans le centre de Bordeaux", a indiqué la police judiciaire, ajoutant que la mineure de 15 ans était "en bonne santé" et se trouvait dans les locaux du commissariat de Bordeaux. La jeune fille sera remise à sa famille "dès que possible", a indiqué le parquet de Bordeaux.

Visé par un mandat d'arrêt européen (MAE) pour enlèvement d'enfant, le professeur a, quant à lui, été placé en garde à vue. Il devait être conduit en fin d'après-midi vendredi à la cour d'appel de Bordeaux pour se voir signifier son MAE, lequel sera débattu mardi en audience publique.

La majorité sexuelle est fixée à 16 ans au Royaume-Uni et à 15 ans en France, mais il existe toutefois dans l’Hexagone "un délit d'atteinte sexuelle sans violence sur mineur de plus de 15 ans en abusant de l'autorité conférée par ses fonctions".

L’affaire avait fait la une des journaux outre-Manche, la famille de la collégienne l’ayant suppliée, dans une vidéo, de revenir à la maison.

Soulagement de la famille de Megan

Le beau-père de Megan Stammers a déclaré qu'il était "aux anges" que la jeune fille soit saine et sauve, remerciant les polices britannique et française de leur aide.

"J'éprouve un tel soulagement (…) nous sommes si heureux", a expliqué Martin Stammers sur la chaîne Sky News, devant le domicile familial. "Plus le temps passe, plus vous désespérez, mais connaissant Megan, connaissant sa personnalité, j'ai toujours pensé qu'elle était suffisamment forte pour savoir se préserver."

Il s'est refusé en revanche à tout commentaire sur l'enseignant.
 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 28/09/2012

  • ROYAUME-UNI

    La fuite d'une Britannique de 15 ans avec son professeur défraie la chronique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)