Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Amériques

Le dernier détenu occidental de Guantanamo a été relâché

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2012

Le Canadien Omar Khadr, dernier prisonnier occidental détenu dans la prison américaine de Guantanamo, a été rapatrié ce samedi dans son pays où il doit achever sa peine. Il était détenu depuis 2002, date de son arrestation en Afghanistan.

Omar Khadr, dernier ressortissant d'un pays occidental détenu à Guantanamo, a été transféré samedi de la base américaine de Cuba vers le Canada, son pays natal, à bord d'un avion militaire américain après un an d'atermoiements de la part du gouvernement canadien.

Le ministère américain de la Défense a confirmé qu'Omar Ahmed Khadr "a été transféré du centre de détention de la base de Guantanamo de Cuba vers le Canada".

L'homme de 26 ans est arrivé à bord d'un avion militaire américain à 11H40 GMT à la base aérienne canadienne de Trenton, en Ontario (centre-est), pour être transféré dans une prison de haute sécurité, Millhaven, à Bath, dans la même province, a indiqué le ministre canadien de la Sécurité publique, Vic Toews, dans un communiqué.

Le ministre a précisé que la durée de sa détention au Canada serait définie par les autorités canadiennes, qualifiant Khadr de "soutien connu d'Al Qaïda", "condamné pour terrorisme".

Aux termes de la loi canadienne, Khadr pourrait être mis en liberté conditionnelle dans un an au plus tôt.

Ce transfert "met un terme à l'un des épisodes les plus hideux de l'histoire" de Guantanamo, a estimé samedi le Centre sur les Droits constitutionnels (CCR), une organisation de défense des droits de l'homme, tandis qu'Amnesty International a salué un "progrès".

Issu d'une famille liée à Al-Qaïda, il était détenu depuis l'âge de 15 ans sur la base militaire américaine de Guantanamo, à Cuba, ou il a été condamné à huit ans de prison après un accord de plaider-coupable pour avoir tué le sergent américain de première classe Christopher Speer avec une grenade en Afghanistan le 27 juillet 2002.

Sans cet accord il aurait été condamné à 40 ans de prison.



Plus jeune détenu



Le ministre Toews a rappelé que Omar Khadr avait plaidé coupable du meurtre du sergent américain, blessé lors d'une fusillade de quatre heures avec les forces militaires américaines dans le petit village d'Ayub Kheyl en Afghanistan. Le soldat était mort de ses blessures dix jours plus tard, le 6 août.

Lors de son procès, avant qu'il ne se résigne à plaider coupable, les avocats du Canadien ont soutenu que la grenade avait été lancée par une tierce personne.

Le plus jeune et dernier détenu occidental de Guantanamo avait demandé son rapatriement fin 2011. Depuis avril 2012, date de la réception officielle de sa demande par le Canada, il attendait de savoir s'il pourrait rentrer dans son pays natal.

Ses avocats avaient tenu une conférence de presse en juin pour tenter de faire pression sur le gouvernement canadien. "La seule raison pour laquelle Omar est toujours dans sa cellule de Guantanamo, huit mois après avoir été déclaré éligible au rapatriement, c'est que le gouvernement canadien continue de faillir à ses obligations envers lui", avait alors estimé Me John Norris, l'un des avocats canadiens d'Omar Khadr.

De son côté, le ministre canadien explique, dans sa décision de rapatrier Omar Khadr que l'AFP a pu consulter, que si le rapatriement a été si long c'est parce qu'il attendait de pouvoir visionner une cassette vidéo d'un entretien entre le détenu et un médecin avant de se faire une opinion.

M. Toews affirme qu'il a dû s'adresser directement au secrétaire à la Défense américain Leon Panetta pour que la vidéo lui soit fournie.

La famille de Khadr résidant au Canada, dont son frère, s'est félicitée de son arrivée, annonçant son intention de lui rendre visite en prison.

Né à Toronto le 19 septembre 1986, Omar Khadr est le fils d'Ahmed Saïd Khadr, un Canadien d'origine égyptienne considéré comme un membre influent d'Al-Qaïda, tué en octobre 2003 au Pakistan.

 

(AFP)

Première publication : 29/09/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Les cinq accusés du 11-Septembre devant la justice militaire de Guantanamo

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Deux Ouïghours chinois libérés de Guantanamo

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Une juge d'instruction française demande à pouvoir enquêter à Guantanamo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)