Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Attentat à la grenade meurtrier contre une église de Nairobi

©

Dernière modification : 30/09/2012

Un enfant a été tué et neuf autres ont été blessés dans une attaque à la grenade contre une église, dimanche, près de Nairobi. Cette attaque intervient alors que les Shebab ont promis de se venger après leurs revers militaires en Somalie voisine.

Un enfant a été tué et neuf autres blessés dans un attentat à la grenade contre une église de la banlieue de la capitale kényane Nairobi, une attaque non revendiquée mais qui survient au surlendemain de l'assaut mené par l'armée kényane contre un bastion islamiste en Somalie voisine.

Il s'agit de la dernière d'une série d'attaques à la grenade perpetrées ces dernières semaines au Kenya, menées selon toute évidence en représailles contre une intervention militaire kényane en cours en Somalie voisine contre les insurgés islamistes shebab.

"Un enfant est mort et trois autres ont été grièvement blessés", a déclaré le chef de la police de Nairobi Moses Nyakwama. "Nous pensons qu'il s'agissait d'une grenade", a-t-il ajouté, interrogé par l'AFP.

Le responsable de la communauté religieuse, Livingstone Muiruri, a ensuite précisé que neuf enfants au total avaient été blessés et hospitalisés.

Cette grenade a été jetée contre un local de l'église où se tenait un service religieux spécifiquement réservé aux enfants, a rapporté un journaliste de l'AFP sur place.

"Les enfants qui assistent à ce service sont âgés entre 6 et 10 ans. Leur service religieux avait à peine commencé quand l'explosion est survenue. Nous étions dans le bâtiment principal de l'eglise et nous sommes tous accouru pour aider les enfants", a témoigné le responsable religieux.

Un inconnu a jeté la grenade depuis un chemin voisin de l'église, selon les premiers éléments de l'enquête.

L'attaque s'est produite contre l'église anglicane St Polycarp, située dans un des nombreux bidonvilles de la périphérie de la capitale kényane, celui de Kangemi, qui héberge environ 100.000 personnes.

Les murs de tôle de l'église ont été éventrés et tordus par l'explosion, a rapporté le journaliste de l'AFP. Des tâches de sang maculent les vestes et les chaussures des enfants, éparpillées dans la salle où la grenade a été jetée.

Les islamistes shebab ont appelé à de nombreuses reprises à des attaques de représailles sur le sol kényan.

La plus meurtrière des attaques visant une église au Kenya a été perpetrée le 1er juillet dernier, quand dix-sept personnes ont été tuées dans l'attaque de deux églises menée par un commando d'hommes armés et cagoulés à Garissa, une ville de l'est du Kenya proche de la Somalie.

(AFP)

 

Première publication : 30/09/2012

  • SOMALIE

    Les Shebab somaliens reconnaissent la perte de leur dernier bastion

    En savoir plus

  • SOMALIE

    L'armée kényane à l'assaut du dernier bastion des Shebab en Somalie

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Les forces pro-gouvernementales prennent un port clé aux islamistes shebab

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)