Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Sports

Soupçons de paris truqués : plusieurs joueurs de Montpellier interpellés

Dernière modification : 01/10/2012

Après le match PSG Handball-Montpellier, ce dimanche à Paris, 17 personnes, dont l'emblématique Nikola Karabatic, ont été interpellées. Ils ont été conduits à Nanterre pour être interrogés dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de paris truqués.

Un total de dix-sept personnes, dont neuf joueurs, ont été interpellées dimanche dans le cadre de l'enquête sur un match de handball présumé truqué sur fond de paris sportifs, a-t-on appris de source policière.
              
Toutes devraient être interrogées sur la rencontre entre Montpellier et Cesson-Sévigné le 12 mai, remporté par la seconde équipe, et sur laquelle avait été enregistré un montant anormal de paris.
              
Parmi ces personnes interpellées notamment à Paris et Montpellier, figurent sept joueurs du club héraultais dont les frères Karabatic, le kinésithérapeute de l'équipe, et deux anciens du club évoluant aujourd'hui à Paris, a précisé la source.
              
Les autres interpellés sont des personnes de l'entourage des joueurs, dont deux compagnes, ainsi que des personnes en charge de la distribution de produits de la Française des Jeux, a-t-on précisé.
              
A l'issue de leur audition, ces personnes pourront être relâchées sans poursuite ou éventuellement présentées à un juge pour une possible mise en examen.
              
A l'issue de la rencontre PSG-Montpellier, un journaliste de l'AFP a constaté que des policiers avaient emmené Nikola Karabatic, l'icône du handball français, et quatre autres membres de son équipe: le Tunisien Wissem Hmam, le gardien français Michaël Robin, et les Slovènes Dragan Gajic et Primoz Prost, à l'issue du match de Championnat de France perdu par Montpellier contre le PSG (38-24) dimanche à Paris.
              
Selon la source policière, les autres joueurs que la police entend questionner sont Luka Karabatic (frère cadet de Nikola), le Slovène Vid Kavticnik, et deux joueurs portant désormais les couleurs du Paris-SG mais qui jouaient jusqu'à la saison passée à Montpellier: le champion olympique Samuel Honrubia et l'international serbe Mladen Bojinovic.
              
Les auditions des personnes interpellées ont été ordonnées par un juge d'instruction montpelliérain en charge de l'enquête sur cette rencontre, ouverte pour corruption active et passive, mais aussi pour escroquerie et recel d'escroquerie aux dépens de la Française des Jeux (FDJ).
              
Quelque 80.000 euros de paris avaient été pris en quelques heures sur le résultat à la mi-temps du match du 12 mai, selon une source proche de l'enquête.
              
D'ordinaire, pour un match de handball tous paris confondus, un maximum de 5000 euros sont misés, dont 80% sur la victoire et les 20% restants sur l'équipe en tête à la mi-temps et sur le score définitif.
              
(AFP)

Première publication : 30/09/2012

  • HANDBALL

    Soupçons de paris truqués : comment la Française des Jeux gère-t-elle les paris sportifs ?

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Soupçons de paris truqués : le handball français dans la tourmente

    En savoir plus

  • FRANCE

    Handball : Montpellier empêtré dans une affaire de match truqué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)