Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Le traité budgétaire européen pour les nuls

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/10/2012

Le traité budgétaire européen impose une discipline de fer aux 25 États signataires pour éviter qu’un scénario à la grecque ne se reproduise en Europe. FRANCE 24 vous propose une infographie ludique pour en comprendre le fonctionnement.

OUVERTURE DU DÉBAT LE 2 OCTOBRE À L’ASSEMBLÉE

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit prononcer mardi 2 octobre une "déclaration sur les nouvelles perspectives européennes". S'ouvriront ensuite les débats à l'Assemblée puis au Sénat en vue de la ratification, d'ici la fin octobre, du traité budgétaire européen.

La ratification ne devrait pas poser de problème, l'opposition de droite ayant l'intention de voter en faveur d'un traité signé le 1er mars par l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Reste à savoir si l'exécutif aura besoin des voix de la droite pour adopter ce traité et ne pas manquer ce que Matignon décrit comme un "grand rendez-vous" du quinquennat de François Hollande. (Avec AFP)

Adopté le 2 mars 2012 par les chefs d’État et de gouvernement européens, le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), plus communément appelé traité budgétaire européen, impose une discipline budgétaire de fer aux États signataires pour éviter qu’un scénario à la grecque ne se reproduise en Europe.

Pour se faire, le texte institue de nouveaux mécanismes de gouvernance : il instaure des règles imposant aux États de respecter des seuils de déficit. Le traité instaure en outre le Mécanisme européen de stabilité (MES), instituant la solidarité des pays européens aux États en difficulté. Le MES remplace le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité financière (MESF) mis en place dans l’urgence en 2010 et 2011 pour éviter la faillite de la Grèce.

Le texte est controversé. Ses opposants lui reprochent de mettre en péril la souveraineté budgétaire des États et d’ériger l’austérité en principe de gouvernance à l’échelle européenne.

FRANCE 24 vous propose une animation ludique pour comprendre en quelques minutes ce mécanisme complexe.


 

Première publication : 01/10/2012

COMMENTAIRE(S)