Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

EUROPE

Le traité budgétaire européen pour les nuls

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/10/2012

Le traité budgétaire européen impose une discipline de fer aux 25 États signataires pour éviter qu’un scénario à la grecque ne se reproduise en Europe. FRANCE 24 vous propose une infographie ludique pour en comprendre le fonctionnement.

OUVERTURE DU DÉBAT LE 2 OCTOBRE À L’ASSEMBLÉE

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit prononcer mardi 2 octobre une "déclaration sur les nouvelles perspectives européennes". S'ouvriront ensuite les débats à l'Assemblée puis au Sénat en vue de la ratification, d'ici la fin octobre, du traité budgétaire européen.

La ratification ne devrait pas poser de problème, l'opposition de droite ayant l'intention de voter en faveur d'un traité signé le 1er mars par l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Reste à savoir si l'exécutif aura besoin des voix de la droite pour adopter ce traité et ne pas manquer ce que Matignon décrit comme un "grand rendez-vous" du quinquennat de François Hollande. (Avec AFP)

Adopté le 2 mars 2012 par les chefs d’État et de gouvernement européens, le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), plus communément appelé traité budgétaire européen, impose une discipline budgétaire de fer aux États signataires pour éviter qu’un scénario à la grecque ne se reproduise en Europe.

Pour se faire, le texte institue de nouveaux mécanismes de gouvernance : il instaure des règles imposant aux États de respecter des seuils de déficit. Le traité instaure en outre le Mécanisme européen de stabilité (MES), instituant la solidarité des pays européens aux États en difficulté. Le MES remplace le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité financière (MESF) mis en place dans l’urgence en 2010 et 2011 pour éviter la faillite de la Grèce.

Le texte est controversé. Ses opposants lui reprochent de mettre en péril la souveraineté budgétaire des États et d’ériger l’austérité en principe de gouvernance à l’échelle européenne.

FRANCE 24 vous propose une animation ludique pour comprendre en quelques minutes ce mécanisme complexe.


 

Première publication : 01/10/2012

COMMENTAIRE(S)