Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mexique: le cimetière des journalistes

En savoir plus

DÉBAT

Changement climatique : le pari ambitieux de Barack Obama

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Plan climat : Barack Obama va au charbon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Gabon : turbulences avec Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Porto Rico en défaut de paiement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

EUROPE

La zone euro affiche un nouveau taux de chômage record

Dernière modification : 01/10/2012

Plus de 18 millions d’Européens étaient au chômage en août, soit 11,4 % de la population active, selon les chiffres d’Eurostat. Un record depuis la création de la monnaie unique en 1999. Avec 25 % de chômeurs, l’Espagne est le pays le plus touché.

Le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 11,4% de la population active en août, comme le mois précédent pour lequel le chiffre a été révisé à la hausse, a indiqué lundi l'office européen de statistiques Eurostat.

Il s'agit d'un niveau record. Quelque 18,199 millions de personnes étaient au chômage dans la zone euro en août, soit 34.000 de plus en un mois.

Ce chiffre masque toutefois une hausse considérable du nombre de sans emploi, récemment, puisque le nombre de demandeurs d'emploi était de 18,002 millions lors de la première évaluation faite par Eurostat pour le mois de juillet.

C'est le seizième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10% dans l'union monétaire. En un an, 2,14 millions de personnes sont venues grossir les rangs de chômeurs au sein de la zone euro.

L’Autriche, meilleur élève de la zone euro

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a atteint 10,5% en août comme en juillet, mois où le chiffre a été révisé à la hausse. Il s'agit là encore d'un niveau record.

Parmi les États membres de la zone euro, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche (4,5%), au Luxembourg (5,2%), aux Pays-Bas (5,3%) ainsi qu'en Allemagne (5,5%).

A l'inverse, l'Espagne a une nouvelle fois enregistré le plus fort taux de chômage de la zone euro (25,1% de la population active). En Grèce, où les dernières données disponibles datent de juin, le chômage s'est élevé à 24,4%.

Dans ces deux pays, le chômage touche plus d'un jeune sur deux, soit 55,4% des moins de 25 ans en Grèce et 52,9% en Espagne.

La situation s'est fortement aggravée dans ces pays en un an: le taux de chômage est passé de 17,2% à 24,4% entre juin 2011 et juin 2012 en Grèce et de 22,0% à 25,1% d'août 2011 à août 2012 en Espagne.

A Chypre, autre pays touché par la crise de la dette, le chômage a bondi de 8% à 11,7% en un an et au Portugal, de 12,7% à 15,9% sur la même période.

En matière de chômage, la zone euro est loin devant les Etats-Unis ou le Japon qui ont respectivement enregistré des taux de chômage de 8,1% et de 4,1% en août.

AFP

Première publication : 01/10/2012

  • FRANCE

    Le budget d'austérité made in France vaut la rigueur espagnole ou italienne

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Face à la grogne, le gouvernement portugais recule sur certaines mesures d’austérité

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande se donne deux ans pour redresser la France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)