Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : au moins 18 morts dans l’attentat de Ouagadougou

En savoir plus

Amériques

Le président colombien va être opéré d'un cancer de la prostate

Dernière modification : 02/10/2012

Juan Manuel Santos, âgé de 61 ans, sera opéré mercredi d'une tumeur à la prostate. Optimiste sur ses chances de guérison, le président colombien assure que son état de santé n'aura pas de répercussion sur la gestion des affaires du pays.

OUVERTURE DU DIALOGUE ENTRE GOUVERNEMENT ET FARC À LA MI-OCTOBRE

Initialement prévu le 8 octobre, le dialogue de paix en Colombie entre le gouvernement de Juan Manuel Santos et la guérilla des Farc débutera le 15 octobre à Oslo, affirme la rébellion marxiste dans un bref communiqué envoyé à la presse lundi 2 octobre à La Havane.

Les négociations se poursuivront ensuite à La Havane, Cuba étant avec la Norvège l'un des pays garants du processus de paix.

Il s’agit de la quatrième tentative de dialogue entre les autorités et la plus ancienne guérilla d'Amérique latine.

Le président colombien, Juan Manuel Santos, a annoncé qu'il serait opéré mercredi 3 octobre d'une petite tumeur cancéreuse à la prostate. Optimiste, il a assuré que ses chances de guérison étaient très fortes.

L'intervention chirurgicale se déroulera sous "anesthésie locale" et nécessitera une convalescence de quelques jours.Âgé de 61 ans, le chef de l’État a précisé qu'il continuerait d'exercer "à tout moment ses fonctions de président de la République".

"Je suis tranquille car ce cancer a été détecté bien à temps", a -t-il déclaré, se félicitant de "réaliser ses examens chaque année". "Cela me donne une probabilité de guérison de 97%, a-t-il ajouté. Mes médecins ont été très clairs. Cette situation ne compromet ni mon intégrité physique, ni ma santé en général. Ils m'ont seulement recommandé de ne pas voyager pendant quelques semaines, après l'opération, à la sortie de l'hôpital."

Au pouvoir depuis 2010, Juan Manuel Santos a il y a peu annoncé l'ouverture de négociations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), principale guérilla du pays fondée en 1964, pour mettre fin à un demi-siècle de conflit.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/10/2012

  • COLOMBIE

    Bogota exclut un cessez-le-feu rapide avec les Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Des négociations de paix historiques s'ouvriront en octobre entre Bogota et les Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Arrestation d'une cadre des Farc en lien avec l'enlèvement de Langlois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)