Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Moyen-orient

Ikea s'excuse pour avoir gommé les femmes de son catalogue saoudien

Dernière modification : 02/10/2012

Après s'être attiré les foudres de deux ministres femmes à Stockholm, le géant suédois de l'ameublement Ikea s'est excusé d'avoir effacé toutes les femmes de son catalogue saoudien et annoncé qu'il allait revoir ses procédures de travail.

L’édition suédoise du quotidien "Métro" révélait, lundi 1er octobre, qu’Ikea avait retouché les photographies de son catalogue en Arabie saoudite afin d'en faire disparaître toutes les femmes. En Suède, pays très exigeant sur le respect de l’égalité des sexes, l’affaire a fait grand bruit, suscitant l’indignation jusqu'au sommet de l'État.

"Cela ne se fait pas de supprimer ni d'effacer les femmes de la réalité. Si l'Arabie saoudite n'autorise pas aux femmes d'être vues, entendues ou de travailler, elle se passe de la moitié de son capital intellectuel", a ainsi asséné dans un communiqué la ministre au Commerce extérieur Ewa Björling. "Carrément moyen-âgeux !", s'est exclamée sur Twitter la ministre des Affaires européennes Birgitta Ohlsson.

Stricte ségrégation entre hommes et femmes

La réaction du géant de l’ameublement ne s’est pas faite attendre. Interrogée par l'AFP lundi 1er octobre dans la journée, une porte-parole d'Inter Ikea Systems, Ulrika Englesson Sandman, a souligné que le groupe tenait toujours à trouver le bon équilibre entre ses propres valeurs et la culture du pays où il s’implante. Ikea a trois magasins en Arabie saoudite, pays où une ségrégation stricte entre hommes et femmes est appliquée.

Le groupe, qui a connu une croissance à deux chiffres en Arabie saoudite ces cinq dernières années, a formulé des excuses publiques par la voie d’un communiqué de presse : "Inter Ikea Systems [qui détient la célèbre marque ndlr]) regrette ce qui s'est passé et comprend que les gens soient bouleversés". Le groupe affirme toutefois que son " franchisé saoudien n’avait pas réclamé que les photos soient retouchées. L'erreur s'est produite pendant le processus de travail avant la présentation du projet de catalogue Ikea pour l'Arabie saoudite".

La firme suédoise, qui endosse l’entière responsabilité de l’erreur commise, assure que les procédures en interne seront revues afin qu’un tel incident ne se reproduise plus.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/10/2012

  • INTERNET

    Cachez ces ".sex" que l’Arabie saoudite ne saurait voir

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Et l’Arabie saoudite créa une cité industrielle réservée aux femmes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)