Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Moyen-orient

Ikea s'excuse pour avoir gommé les femmes de son catalogue saoudien

©

Dernière modification : 02/10/2012

Après s'être attiré les foudres de deux ministres femmes à Stockholm, le géant suédois de l'ameublement Ikea s'est excusé d'avoir effacé toutes les femmes de son catalogue saoudien et annoncé qu'il allait revoir ses procédures de travail.

L’édition suédoise du quotidien "Métro" révélait, lundi 1er octobre, qu’Ikea avait retouché les photographies de son catalogue en Arabie saoudite afin d'en faire disparaître toutes les femmes. En Suède, pays très exigeant sur le respect de l’égalité des sexes, l’affaire a fait grand bruit, suscitant l’indignation jusqu'au sommet de l'État.

"Cela ne se fait pas de supprimer ni d'effacer les femmes de la réalité. Si l'Arabie saoudite n'autorise pas aux femmes d'être vues, entendues ou de travailler, elle se passe de la moitié de son capital intellectuel", a ainsi asséné dans un communiqué la ministre au Commerce extérieur Ewa Björling. "Carrément moyen-âgeux !", s'est exclamée sur Twitter la ministre des Affaires européennes Birgitta Ohlsson.

Stricte ségrégation entre hommes et femmes

La réaction du géant de l’ameublement ne s’est pas faite attendre. Interrogée par l'AFP lundi 1er octobre dans la journée, une porte-parole d'Inter Ikea Systems, Ulrika Englesson Sandman, a souligné que le groupe tenait toujours à trouver le bon équilibre entre ses propres valeurs et la culture du pays où il s’implante. Ikea a trois magasins en Arabie saoudite, pays où une ségrégation stricte entre hommes et femmes est appliquée.

Le groupe, qui a connu une croissance à deux chiffres en Arabie saoudite ces cinq dernières années, a formulé des excuses publiques par la voie d’un communiqué de presse : "Inter Ikea Systems [qui détient la célèbre marque ndlr]) regrette ce qui s'est passé et comprend que les gens soient bouleversés". Le groupe affirme toutefois que son " franchisé saoudien n’avait pas réclamé que les photos soient retouchées. L'erreur s'est produite pendant le processus de travail avant la présentation du projet de catalogue Ikea pour l'Arabie saoudite".

La firme suédoise, qui endosse l’entière responsabilité de l’erreur commise, assure que les procédures en interne seront revues afin qu’un tel incident ne se reproduise plus.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/10/2012

  • INTERNET

    Cachez ces ".sex" que l’Arabie saoudite ne saurait voir

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Et l’Arabie saoudite créa une cité industrielle réservée aux femmes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)