Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • La Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

Sports

Antoine Roussel, le Français qui veut briller sur les patinoires de NHL

© International Ice Hockey Federation (IIHF)

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 03/10/2012

Le hockeyeur français Antoine Roussel a signé cet été un contrat avec l'équipe des Stars de Dallas. Même si la saison nord-américaine est encore suspendue pour cause de grève, le joueur s'entraîne dur pour réussir à percer un jour en NHL.

Le "lock-out" de la NHL

Depuis le 16 septembre dernier, la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) a décrété un lock-out, un arrêt de travail pour les 30 équipes du championnat. Les joueurs et les propriétaires ne sont toujours pas parvenus à un accord après l’expiration de la convention collective.

La Ligue propose de baisser sur six ans de 57 à 47 % la part des joueurs dans le partage des recettes, alors que ces derniers ne veulent pas descendre en dessous des 52 %.

Alors que la saison doit normalement reprendre le 11 octobre, les rencontres préparatoires ont pour l’instant été annulées. En 2004-2005, le précédent lock-out avait entraîné l’annulation pure et simple du championnat.
 

Le 2 juillet dernier, Antoine Roussel a réalisé son rêve : signer un premier contrat avec une équipe de la Ligue nord-américaine de hockey (NHL). Le Français de 22 ans s’est engagé pour deux saisons avec les Stars de Dallas.

"Quand j’étais petit, je suivais la Ligue nationale. Je ne pensais pas que ce serait un jour accessible", se souvient le jeune joueur, interrogé par FRANCE 24.

Malheureusement, son entrée dans le plus prestigieux championnat au monde est pour l’instant en suspens, la saison de NHL étant repoussée jusqu’à nouvel ordre en raison du conflit entre les joueurs et les propriétaires des clubs (voir encadré ci-contre).

Profiter du "lock-out"

Au lieu de s’apitoyer sur son sort, l’attaquant préfère y voir une bonne opportunité. Pendant le "lock-out" (grève), il espère faire progresser son jeu au sein des Texas Stars, le club-école de Dallas. Cette équipe, qui évolue dans la Ligue américaine (AHL), la deuxième division, n’est pas affectée par l’arrêt de travail.

"Avec mon contrat, je n’étais pas assuré de faire partie de l’équipe première. Je m’attendais à commencer la saison en deuxième division. Cela ne change rien finalement à mon plan personnel", explique Antoine depuis le camp d’entraînement des Texas Stars, à Austin.

Pendant le "lock-out", la AHL va attirer tous les regards. Le Français veut en profiter pour se faire remarquer. " Si cela fonctionne bien et si la NHL reprend, j’espère être ensuite appelé par l’équipe première", ajoute-t-il.

Antoine sait que la concurrence dans le championnat américain est des plus féroces et s’avère encore plus difficile pour les Français. Trois joueurs venus de l’Hexagone ont, avant lui, chaussé les patins en NHL (Philippe Bozon, Cristobal Huet et Stéphane Da Costa).

Le gardien Cristobal Huet est le seul à avoir réussi l’exploit de remporter la célèbre Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010.

Message de Antoine Roussel sur son compte Twitter après l'annonce de son contrat avec les Stars de Dallas

De Roubaix au Texas

Pour suivre les pas de ce prestigieux aîné, Antoine Roussel s’est consacré très tôt à son sport. Né en 1989 à Roubaix (Nord), il fréquente la patinoire de sa ville dès l’âge de 4 ans. "La légende raconte que j’ai regardé du hockey et j’ai tout de suite dit à ma mère que c'était ce que je voulais faire !" plaisante le joueur.

À la suite d'une mutation professionnelle de son père, il a joué pendant sept ans avec l'équipe des Corsaires de Nantes avant d’intégrer un sport-études à Rouen. Ses parents ont ensuite décidé de tenter l’aventure au Canada : "Ils voulaient changer leur style de vie. C’était la crise de la quarantaine. Ils ont ouvert un bed & breakfast".

Antoine, qui rêvait de ce pays où le hockey est roi, ne s'est pas fait prier. Alors âgé de 15 ans, il a suivi sa famille au Québec où il a réussi à intégrer la Ligue junior majeur. "C'était vraiment le bon timing. Je suis vraiment chanceux d'avoir pu vivre cette expérience", raconte Antoine qui s'exprime désormais avec un fort accent québécois.

Reconnu pour son énergie sur la glace, mais aussi pour son tempérament de bagarreur, il n'a pas tardé à susciter l'intérêt des recruteurs. Il a signé à 20 ans son premier contrat professionnel dans la Ligue américaine avec les Bruins de Providence puis les Wolves de Chicago.

Antoine Roussel lors d'une rencontre des Wolves de Chicago


Faire progresser l’équipe de France

Le Nordiste d’origine a aussi gagné sa place au sein de l’équipe de France. En mai, il a participé pour la première fois au Championnat du monde qui s'est déroulé en Finlande où il a inscrit trois points (deux aides et un but).

"On a fini à la 9e place. Cela a été notre 2e meilleure performance en 17 ans. Tout le monde a adoré. On en est revenu avec une bonne expérience", raconte le numéro 54 des Bleus.

Même s’il évolue sur le continent américain, il veut s’investir avec la sélection tricolore : "J’espère vraiment qu’au mois de février, je pourrais aider l’équipe de France à se qualifier pour les Jeux de Sotchi [qui se dérouleront en 2014 en Russie]. Représenter la France aux JO, cela a toujours été mon rêve."

L'équipe de France de Hockey lors des Championnats du Monde 2012
©Fédération Française de Hockey sur Glace


Ballotté de ville en ville au grè des contrats, Antoine n'a désormais qu'un souhait : pouvoir poser un peu ses valises. "J'aimerais m'établir à un endroit. J'espère que ce sera ici au Texas pour me développer au sein de l'organisation des Stars", conclut-il avec espoir.

Première publication : 03/10/2012

  • HOCKEY

    La saison de hockey sur glace nord-américain suspendue

    En savoir plus

  • HOCKEY SUR GLACE

    La Finlande décroche la deuxième couronne mondiale de son histoire

    En savoir plus

  • HOCKEY SUR GLACE

    Les Bleus, vainqueurs du Bélarus, conservent leur place parmi l'élite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)