Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy de retour en 2017 ?

Dernière modification : 03/10/2012

L'ex-président Nicolas Sarkozy aurait confié à Bruno Le Maire, ex-ministre de l'Agriculture, vouloir faire son retour sur la scène politique en 2017. Des confidences répétées à l'envi, comme un avertissement aux candidats à la présidence de l'UMP.

Alors que tous les yeux étaient braqués sur François Fillon et Jean-François Copé qui s’affrontent pour la présidence de l’UMP,  le scénario d’un retour de Nicolas Sarkozy à l’avant-scène politique se profile et sème le trouble. Absent des médias depuis un communiqué sur la Syrie en août, seule manifestation médiatique depuis sa défaite en mai dernier, l’ancien chef de l’État français aurait confié à Bruno Le Maire, ancien ministre de l’agriculture, envisager un retour pour 2017.

"Vu l'état désastreux dans lequel la France risque de se trouver dans cinq ans, je n'aurai pas le choix en 2017", aurait assuré Nicolas Sarkozy à  l'ex-ministre, affirme "Le Canard Enchaîné" dans son édition de mercredi.
 
"La question n'est pas de savoir si je vais revenir mais si j'ai le choix, moralement, vis-à-vis de la France de ne pas revenir. Je ne peux pas me défausser moralement vis-à-vis des Français", aurait argumenté Nicolas Sarkozy auprès de M. Le Maire, toujours selon "le Canard".
 
Impossible de "tourner la page"
 
Interrogé mercredi, sur i>télé, quant à la véracité de ces propos, le député de l'Eure a éludé la question, assurant néanmoins ne "pas faire de grandes révélations" en disant que "quand vous avez été président pendant cinq ans (...) vous n'allez pas tout d'un coup tourner la page".
 
Mardi déjà, invité  sur la chaîne AFP-Public Sénat, Bruno Le Maire, qui n’a pu recueillir les quelque 8 000 parrainages nécessaires pour briguer la direction de l’UMP, s’est quasiment mué en porte-parole pour rappeler Nicolas Sarkozy au bon souvenir des ténors du parti.
 
Nicolas Sarkozy "suit attentivement ce qui se passe aujourd’hui en France (…) Il est inquiet de la situation économique et de l’effondrement du pays" a poursuivi Bruno Le Maire, avertissant les duellistes qu’ils devront "laisser la place" à Nicolas Sarkozy à son retour.
 
"Je pense que si Nicolas Sarkozy revient, eh bien les autres, quels qu'ils soient, quels que soient leur talent et leur capacité, laisseront la place à Nicolas Sarkozy", a lâché M. Le Maire. Personne ne pourra s'opposer à son retour ? "Je pense que ça sera difficile", a-t-il dit en souriant.
 
Copé se plie, Fillon résiste
 
L’avertissement vaut pour tous les prétendants à la primaire de 2016 - outre François Fillon, Xavier Bertrand, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire lui-même...- mais vise avant tout l’ancien Premier ministre.
 
François Fillon, qui fait mine de l’ignorer, a d’ores et déjà annoncé qu’il serait candidat à la primaire présidentielle de 2016 à droite, quel que soit le choix de Nicolas Sarkozy.
 
Le secrétaire général de l’UMP, François Copé, qui fait les éloges de l’ancien président dans son "Manifeste pour une droite décomplexée", paru mercredi, a assuré pour sa part qu’il s’effacerait si l'ancien chef d'État revenait en première ligne.
 

FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 03/10/2012

  • FRANCE

    UMP : NKM, Guaino et Le Maire ne brigueront pas la présidence

    En savoir plus

  • FRANCE

    Copé annonce officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Olympiades de l'UMP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)