Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy de retour en 2017 ?

Dernière modification : 03/10/2012

L'ex-président Nicolas Sarkozy aurait confié à Bruno Le Maire, ex-ministre de l'Agriculture, vouloir faire son retour sur la scène politique en 2017. Des confidences répétées à l'envi, comme un avertissement aux candidats à la présidence de l'UMP.

Alors que tous les yeux étaient braqués sur François Fillon et Jean-François Copé qui s’affrontent pour la présidence de l’UMP,  le scénario d’un retour de Nicolas Sarkozy à l’avant-scène politique se profile et sème le trouble. Absent des médias depuis un communiqué sur la Syrie en août, seule manifestation médiatique depuis sa défaite en mai dernier, l’ancien chef de l’État français aurait confié à Bruno Le Maire, ancien ministre de l’agriculture, envisager un retour pour 2017.

"Vu l'état désastreux dans lequel la France risque de se trouver dans cinq ans, je n'aurai pas le choix en 2017", aurait assuré Nicolas Sarkozy à  l'ex-ministre, affirme "Le Canard Enchaîné" dans son édition de mercredi.
 
"La question n'est pas de savoir si je vais revenir mais si j'ai le choix, moralement, vis-à-vis de la France de ne pas revenir. Je ne peux pas me défausser moralement vis-à-vis des Français", aurait argumenté Nicolas Sarkozy auprès de M. Le Maire, toujours selon "le Canard".
 
Impossible de "tourner la page"
 
Interrogé mercredi, sur i>télé, quant à la véracité de ces propos, le député de l'Eure a éludé la question, assurant néanmoins ne "pas faire de grandes révélations" en disant que "quand vous avez été président pendant cinq ans (...) vous n'allez pas tout d'un coup tourner la page".
 
Mardi déjà, invité  sur la chaîne AFP-Public Sénat, Bruno Le Maire, qui n’a pu recueillir les quelque 8 000 parrainages nécessaires pour briguer la direction de l’UMP, s’est quasiment mué en porte-parole pour rappeler Nicolas Sarkozy au bon souvenir des ténors du parti.
 
Nicolas Sarkozy "suit attentivement ce qui se passe aujourd’hui en France (…) Il est inquiet de la situation économique et de l’effondrement du pays" a poursuivi Bruno Le Maire, avertissant les duellistes qu’ils devront "laisser la place" à Nicolas Sarkozy à son retour.
 
"Je pense que si Nicolas Sarkozy revient, eh bien les autres, quels qu'ils soient, quels que soient leur talent et leur capacité, laisseront la place à Nicolas Sarkozy", a lâché M. Le Maire. Personne ne pourra s'opposer à son retour ? "Je pense que ça sera difficile", a-t-il dit en souriant.
 
Copé se plie, Fillon résiste
 
L’avertissement vaut pour tous les prétendants à la primaire de 2016 - outre François Fillon, Xavier Bertrand, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire lui-même...- mais vise avant tout l’ancien Premier ministre.
 
François Fillon, qui fait mine de l’ignorer, a d’ores et déjà annoncé qu’il serait candidat à la primaire présidentielle de 2016 à droite, quel que soit le choix de Nicolas Sarkozy.
 
Le secrétaire général de l’UMP, François Copé, qui fait les éloges de l’ancien président dans son "Manifeste pour une droite décomplexée", paru mercredi, a assuré pour sa part qu’il s’effacerait si l'ancien chef d'État revenait en première ligne.
 

FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 03/10/2012

  • FRANCE

    UMP : NKM, Guaino et Le Maire ne brigueront pas la présidence

    En savoir plus

  • FRANCE

    Copé annonce officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Olympiades de l'UMP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)