Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Economie

Big Bird, le drôle d'oiseau qui survole le débat Romney-Obama

© Mothemogul

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 05/10/2012

En une poignée de minutes, le personnage Big Bird de l'émission culte Sesame Street est devenu le héros du Net américain. La faute à Mitt Romney qui, lors du débat l'opposant à Barack Obama, a menacé de lui couper les vivres...

Le vainqueur du débat télévisé entre Mitt Romney et Barack Obama n’est peut-être pas celui que l’on croit. Si les commentateurs ont estimé que le républicain s’était montré plus incisif que son adversaire ce mercredi 3 octobre lors de ce premier face-à-face public entre les deux candidats à l’élection présidentielle américaine, la vraie star de la soirée fut, du moins sur Internet, un drôle d'oiseau jaune.

Big Bird, l’un des personnages principaux de "Sesame Street" ("Rue Sésame"), une émission populaire diffusée sur la chaîne Public Broadcasting Service (PBS), a enflammé la Toile alors que le débat battait son plein. La raison ? La menace du héraut de la droite américaine de couper les vivres à la télévision publique. “J’arrêterai de subventionner PBS, même si j’aime Big Bird, car je ne vais pas continuer à emprunter de l’argent à la Chine pour payer des choses non essentielles”, a affirmé Mitt Romney.

Mitt Romney assure qu'il aime Big Bird

Le temps d’un battement de cil numérique et le sympathique personnage de Sesame Street s’est retrouvé érigé en symbole des sacrifices budgétaires prônés par les républicains et de l’engouement des internautes américains pour le débat présidentiel.

Sesame Street délocalisé ?

Un symbole surtout multi-tweeté. Dans les minutes qui ont suivi les propos de Mitt Romney, les faux comptes à la gloire de Big Bird ont fleuri sur le célèbre réseau de micro-blogging . Le plus célèbre d’entre eux, @firedBigBird, s’est retrouvé en moins de quatre heures avec plus de 20 000 abonnés à son fil. “Urgent : Bain Capital [le fonds d’investissement autrefois dirigé par Mitt Romney, ndlr] vient de délocaliser Sesame Street en Chine”, écrit ainsi le faux volatile.

Tous réunis, les comptes de soutien au gros oiseau comptabilisent quelque 50 000 abonnés. Twitter Government, un fil qui suit l’activité politique sur le réseau social, indique que 17 000 tweets portant sur Big Bird ont été envoyés chaque minute après le tir au gros poussin initié par Mitt Romney.

Au final, le mouvement de soutien à l'incontournable Sesame Street - l'émission  existe depuis 1968 - a contribué à faire de ce premier débat entre Barack Obama et Mitt Romney l’événement politique américain le plus commenté de l’histoire de Twitter. Le réseau social a confirmé, jeudi, ce record en précisant dans un message sur son blog officiel que 10 millions de gazouillis sur le débat présidentiel avaient été envoyés dans la soirée.

L'activité sur Twitter durant le débat présidentiel (source : Twitter)

Mais la cyber-carrière de Big Bird n’en est probablement qu’à ces débuts. Les détournements d’images et montages mettant en scène le volatile menacé de licenciement prouvent que l’attaque de Mitt Romney contre la Rue Sésame a un potentiel viral évident. Big Bird pourrait-il devenir le poulet/boulet de fin de campagne du candidat républicain ?

Première publication : 04/10/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney attaque Barack Obama sur l'économie

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Romney espère remonter la pente lors du premier débat face à Obama

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Scott le pizzaiolo fait buzzer la campagne de Barack Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)