Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

SPORT

Schumacher dit stop

Dernière modification : 04/10/2012

Poussé vers la sortie par Lewis Hamilton qui le remplacera chez Mercedes l'an prochain, le septuple champion du monde de Formule 1 a annoncé, ce jeudi en marge du Grand Prix du Japon, qu'il prendrait sa retraite sportive à la fin de la saison.

L'Allemand Michael Schumacher a annoncé jeudi 4 octobre en conférence de presse à Suzuka, à la veille des premiers essais libres du Grand Prix du Japon de Formule 1, qu'il prendrait sa retraite définitive à la fin de la saison 2012 car il n' "plus la motivation et l'énergie nécessaires".

Le palmarès de Michael Schumacher

Son écurie Mercedes a en quelque sorte poussé le pilote allemand âgé de 43 ans à prendre cette décision, en annonçant qu'en 2013 le Britannique Lewis Hamilton piloterait sa voiture. Plutôt que de chercher un volant pour la saison prochaine, après plus de 300 GP, Michael Schumacher a donc décidé d'en rester là. "Dans un certain sens, cela fait du bien de dire au revoir. C'est précisément ce que je fais aujourd'hui et normalement cette fois-ci devrait être la dernière", a dit le champion dans un sourire.

"Le temps de la liberté"

Vainqueur de 91 Grands Prix entre 1991 et 2006, Michael Schumacher était en effet revenu sur le circuit en 2010 après trois ans d'une première retraite. Mais depuis le début de cette "deuxième carrière", il n'est monté qu'une seule fois sur le podium d'une course.

"C'est à nouveau le temps de la liberté, je ne sais pas du tout ce que je vais faire ensuite", a expliqué Schumacher, très serein. Il lui reste six courses en 2012 pour réussir son dernier pari, gagner une dernière fois en F1.

De son côté, le Britannique Lewis Hamilton, qui passera chez Mercedes en 2013 après six saisons chez McLaren (2007-2012,) ne considère pas qu'il va "remplacer" Michael Schumacher et dit voir toujours le plus grand respect pour le septuple champion du monde allemand. "Je ne pense pas que quiconque puisse prétendre remplacer Michael", a-t-il déclaré. "J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir faire de la F1 en même temps que lui [depuis que Schumacher est rentré de son congé sabbatique en 2010, ndlr]. C'est un privilège d'être encore sur la piste avec lui et j'espère pouvoir faire, dans ma carrière de pilote, une partie de ce qu'il a réussi dans la sienne", a ajouté Hamilton, 27 ans, monté 48 fois sur le podium (dont 20 victoires) en 104 GP de F1.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Première publication : 04/10/2012

COMMENTAIRE(S)