Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat nord-coréen tue deux gradés pour fuir vers le Sud

Dernière modification : 06/10/2012

Un soldat nord-coréen s'est échappé samedi vers la Corée du Sud, après avoir tué par balles deux gradés dans sa fuite et franchi la zone démilitarisée entre les deux pays, l'un des endroits les plus minés au monde.

Un soldat nord-coréen a déserté et passé la frontière avec la Corée du Sud samedi, affirmant avoir tué par balles deux officiers dans sa fuite, a annoncé l'armée sud-coréenne.
             
La fuite à travers la frontière des deux Corées par des militaires du Nord est un événement rare : la dernière remonte à 2010, et celle de samedi est seulement la quatrième connue de ces dix dernières années après celles de 2002, 2008 et 2010. Aucune n'avait jusqu'à présent provoqué de tirs mortels.
             
Cette défection intervient à un moment sensible, alors que les deux Corées s'accusent mutuellement de provocations à un peu plus de deux mois de l'élection présidentielle du 19 décembre au Sud.
             
"Six coups de feu ont été entendus et nos gardes ont repéré un soldat nord-coréen qui traversait la ligne de démarcation militaire", a expliqué à la presse un porte-parole de l'état-major interarmées sud-coréen. "Avec des haut-parleurs, nous avons confirmé qu'il souhaitait venir au Sud et nous l'avons conduit vers un endroit sûr" où il est toujours sous protection, a-t-il ajouté.
             
Le soldat transfuge a expliqué avoir tué par balles deux gradés commandant sa section et son peloton avant de s'échapper. Aucune confirmation indépendante n'a pu être obtenue, mais selon un responsable militaire, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, cité par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, deux militaires nord-coréens ont été aperçus "gisant au sol". Pyongyang n'a fait aucun commentaire.
             
Créée après la guerre de Corée (1950-1953), la zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne entre le Nord et le Sud est un no man's land hérissé de mines et de postes d'écoute.
             
Plus de 23 000 Nord-Coréens ont fui vers le Sud depuis la fin de la guerre.
             
(AFP)

Première publication : 06/10/2012

  • CORÉE DU SUD

    Les Sud-Coréens renouvellent leur Parlement sur fond de tensions avec le Nord

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Visite exceptionnelle d'une délégation de Corée du Sud à Pyongyang

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Les deux Corées s'accordent sur la reprise des négociations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)