Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a éxécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SPORT

Le FC Barcelone et le Real Madrid font match nul

Dernière modification : 08/10/2012

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont fait match nul 2 à 2, dimanche, au Camp Nou, lors de la 7e journée du championnat d'Espagne. Lionel Messi, pour le Barça, et Cristiano Ronaldo, pour le Real, ont inscrit chacun un doublé.

Le FC Barcelone et le Real Madrid se sont neutralisés (2-2) dimanche au Camp-Nou, tout comme Messi et Ronaldo, tous deux auteurs d'un doublé, préservant ainsi un certain suspense en Liga, pour la 7e journée du championnat d'Espagne.
              
Ce résultat, pas défavorable au Barça, laisse les Blaugrana provisoirement leaders, maintenant à 8 points leur avance sur un Real Madrid qui n'aura pas démérité dimanche, se montrant combatif jusqu'au bout.
              
Alors qu'ils étaient menés au score 2-1 après un somptueux coup franc de Messi, les Madrilènes ont effectivement su trouver les ressources pour remonter grâce à une action d'école conclue par Ronaldo (66).
              
Jouant par à-coups, le Barça a mieux fini, Montoya ou Pedro étant tout près d'offrir une 7e victoire d'affilée en Liga, qui n'aura finalement pas eu lieu.
              
Dimanche, le Barça a finalement surtout péché en défense, où le double forfait de Puyol et Piqué s'est fait sentir. Alors que la charnière Mascherano-Song était pressentie, l'entraîneur catalan Vilanova a voulu surprendre son monde en alignant un attelage Mascherano-Adriano qui a toutefois connu quelques dysfonctionnements.
              
Par ailleurs, les Blaugrana ont aussi mis un certain temps à rentrer dans la partie face à des Madrilènes agressifs dans le bon sens du terme.
              
Après avoir réglé la mire, les Merengue ne tardaient pas à convertir leur domination au tableau d'affichage à la suite d'une superbe action collective.
              
Après une talonnade inspirée de Marcelo aux vingt mètres, le ballon transitait jusqu'à Ronaldo par l'entremise de Khedira et de Benzema. Ronaldo terminait le travail d'une frappe sèche du gauche au premier poteau, laissant Valdes interdit.
              
Le Portugais, tout sourire, reproduisait alors le geste fait la saison dernière après avoir marqué le but décisif du clasico synonyme de titre: il faisait signe aux supporteurs catalans de se calmer.               
                  
Le Barça finit mieux
              
Et effectivement, deux minutes plus tard, un ange passait sur le Camp-Nou quand sur une passe en retrait de Di Maria, Benzema avait l'occasion de doubler la mise pour les Madrilènes. Mais la frappe du Français trouvait le montant gauche de Valdes.
              
Les affaires des Blaugrana ne s'arrangeaient pas lorsqu'Alves devait sortir sur blessure à la 29e, étant remplacé par le jeune Montoya.
              
Mais fidèles à leur capacité à remonter au score cette saison, les Barcelonais faisaient alors preuve d'un réalisme redoutable en égalisant sur leur première véritable occasion.
              
Pedro déboulait côté droit, et son centre, mal dégagé par Pepe, trouvait Messi qui n'avait plus qu'à ajuster Casillas (1-1; 31).
              
Après cette égalisation, l'intensité ne déclinait pas, mais les équipes peinaient davantage à s'approcher des cages de leur rival.
              
C'est un coup franc, signé Messi, qui relançait le match. Après avoir déjà fait mouche face à Casillas lors du match retour de Supercoupe d'Espagne sur cet exercice, "la Pulga" remettait ça d'une magnifique frappe du gauche à la 61e.
              
L'avantage pour les Blaugrana était toutefois de courte durée. Car sur un mouvement de grande classe entre Xabi Alonso, Özil et Ronaldo, le Portugais répondait du tac au tac à Messi en s'offrant lui aussi un doublé (2-2; 67e), pour porter son total en Liga à 8, comme l'Argentin.
              
Dans une fin de match un peu plus décousue, les deux équipes cherchaient ensuite le KO. A ce petit jeu, le Barça se montrait meilleur et Montoya était à deux doigts d'offrir la victoire aux siens, mais la barre de Casillas en décidait autrement.

(AFP)

Première publication : 07/10/2012

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : Marseille s'impose facilement et fait le plein de confiance

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : Lyon et Bordeaux veulent confirmer, Marseille doit gérer

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Barça s'impose face au Benfica, Lille s'enfonce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)