Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : Battu par Évian, Montpellier continue sa descente aux enfers

Dernière modification : 07/10/2012

Les champions en titre montpelliérains ont de nouveau essuyé une défaite à domicile, samedi soir, en perdant 3 à 2 contre le petit club d’Évian. À l’issue de cette 8e journée de Ligue 1, Montpellier pointe toujours à la 16e place du classement.

Montpellier, champion de France en titre au début de saison poussif, est tombé sur sa pelouse 3 à 2 contre le mal classé Evian, samedi pour le compte de la 8e journée de L1, alors que Reims se place provisoirement à la 4e place après son succès contre Nice (3-1).

Autre fait majeur de la soirée de samedi, Lille a enfin gagné dans son Grand Stade face à Ajaccio (2-0).

La grosse sensation de la journée est donc venue de La Mosson. Grâce à un triplé de Khlifa, Evian s'est offert le luxe de battre chez lui le champion en titre, qui menait pourtant 2 à 1 à la pause.

Montpellier n'a toujours pas gagné chez lui cette saison et pointe à la 16e place, juste devant Evian, 17e, qui était relégable avant ce match.

L'entraîneur René Girard n'a pas du tout apprécié cette contre-performance: "Si certains se croient champions du monde, ils déchantent". Il devient évident et le jeune défenseur Stambouli l'a d'ailleurs reconnu au micro de Canal+, que les Montpelliérains ont du mal à digérer "l'après-titre".

Comme si cela ne suffisait, un des deux buts inscrits par Montpellier --celui du 2-1 de Camara-- était hors-jeu et Canal+ a rapporté que l'arbitre, Philippe Kalt, a repris de volée dans le couloir un de ses assistants: "Tu ne peux pas le voir ? Il est hors-jeu d'un mètre !".

Pour en revenir à l'arbitrage, le match Bastia-Troyes (3-2) a été entaché de deux cartons rouge (contre l'ESTAC) et de décisions contestables du directeur de jeu Mikael Lesage, notamment des penalties très litigieux.

Dimanche, c'est "clasico" avec OM-PSG

La grosse surprise de la soirée de samedi est donc venue de Reims, chez lui, qui a terrassé Nice 3 à 1 avec un doublé de Courtet. Une autre aurait pu venir du Stadium de Toulouse où Valenciennes, après avoir giflé l'OM 4 à 1 le week-end dernier, était à deux doigts de s'offrir un autre succès de prestige. Mais le TFC et ses Bleus -- Capoue et Sissoko-- ont arraché l'égalisation en toute fin de match (2-2).

Lille n'avait plus gagné en L1 depuis la première journée, et jamais en championnat dans son Grand Stade: il était temps que ça change. C'est chose faite. C'est Ajaccio qui a fait les frais du réveil des Nordistes, qui remontent à la 10e place.

Dans les autres matches, Mvila a retrouvé le terrain avec Rennes et les Bretons l'ont emporté à Sochaux 1 à 0. Le Stade Rennais poursuit donc son opération redressement après son succès à domicile contre Lille le week-end dernier (2-0).

La 8e journée avait commencé vendredi par un nouvelle séquence choc du film catastrophe de Nancy, éventré 4 à 0 en 25 minutes en première période à Saint-Etienne. L'entraîneur de Nancy, Jean Fernandez, a semblé complètement dépassé.

Dimanche, le surprenant Lorient accueillera Lyon, pour ce qui aurait pu constituer un match au sommet, s'il n'y avait eu "LE" choc, Marseille-Paris SG. Avec un enjeu simple: si le PSG gagne, il sera le nouveau leader de L1.
 
                  
(AFP)
 

Première publication : 07/10/2012

  • FOOTBALL - LIGUE 1

    L'OM garde la tête face à Paris

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : Marseille, d’un extrême à l’autre

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Marseille poursuit son début de saison sans faute

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)