Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Philippines : Manille s’apprête à faire la paix avec les séparatistes musulmans

© AFP

Vidéo par Gabriel KAHN

Dernière modification : 07/10/2012

Le président philippin Benigno Aquino a annoncé, dimanche, la conclusion d’un accord-cadre avec le principal groupe de rebelles musulmans visant à mettre fin à plusieurs décennies de guérilla séparatiste dans le sud de l’archipel.

L’annonce d’un accord préliminaire de paix entre le gouvernement philippin et les rebelles séparatistes musulmans a jeté une lueur d’espoir dans la jungle de Mindanao, cette île du sud de l’archipel des Philippines ravagée par plusieurs décennies de guerre civile.

Lors d’une allocution télévisée ce dimanche, le président philippin Benigno Aquino a annoncé la conclusion d'"un accord-cadre" avec le principal groupe de la rébellion musulmane, le Front moro islamique de libération (MILF).

Ce dernier avait pris les armes en 1978 pour réclamer un État musulman indépendant dans le tiers sud des Philippines, pays majoritairement catholique. Ses quelque 12 000 combattants seraient aujourd’hui prêts à déposer les armes en retour de la création d’une région musulmane semi-autonome dans une partie de l'île de Mindanao d’ici 2016.

"Cet accord-cadre ouvre la voie à une paix durable à Mindanao", a déclaré le président. "Il amène tous les anciens groupes sécessionnistes en son sein. Le MILF ne réclame plus un État séparé", a-t-il ajouté.

L’accord préliminaire devrait être signé le 15 octobre à Manille. Selon une feuille de route acceptée par les deux parties, le gouvernement central maintiendra son contrôle dans les domaines de la défense, la sécurité, les politiques étrangère et monétaire.

Les longues négociations avec le MILF ne sont pas terminées, mais les proches du président ont affirmé à plusieurs reprises qu'elles devraient s'achever avant la fin du mandat de Benigno Aquino, mi-2016.

La guérilla séparatiste a fait plus de 150 000 morts depuis 1978 et a engendré le déplacement de centaines de milliers de personnes. Ces décennies de troubles ont aussi entravé le développement de l’une des régions les plus fertiles et les plus riches en matières premières du pays.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 07/10/2012

  • PHILIPPINES

    Le ministre de l'Intérieur porté disparu après le crash de son avion

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Dix mille personnes fuient les combats dans le sud du pays

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Ouverture à Manille du procès du responsable présumé du massacre de Mindanao

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)