Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Philippines : Manille s’apprête à faire la paix avec les séparatistes musulmans

© AFP

Vidéo par Gabriel KAHN

Dernière modification : 07/10/2012

Le président philippin Benigno Aquino a annoncé, dimanche, la conclusion d’un accord-cadre avec le principal groupe de rebelles musulmans visant à mettre fin à plusieurs décennies de guérilla séparatiste dans le sud de l’archipel.

L’annonce d’un accord préliminaire de paix entre le gouvernement philippin et les rebelles séparatistes musulmans a jeté une lueur d’espoir dans la jungle de Mindanao, cette île du sud de l’archipel des Philippines ravagée par plusieurs décennies de guerre civile.

Lors d’une allocution télévisée ce dimanche, le président philippin Benigno Aquino a annoncé la conclusion d'"un accord-cadre" avec le principal groupe de la rébellion musulmane, le Front moro islamique de libération (MILF).

Ce dernier avait pris les armes en 1978 pour réclamer un État musulman indépendant dans le tiers sud des Philippines, pays majoritairement catholique. Ses quelque 12 000 combattants seraient aujourd’hui prêts à déposer les armes en retour de la création d’une région musulmane semi-autonome dans une partie de l'île de Mindanao d’ici 2016.

"Cet accord-cadre ouvre la voie à une paix durable à Mindanao", a déclaré le président. "Il amène tous les anciens groupes sécessionnistes en son sein. Le MILF ne réclame plus un État séparé", a-t-il ajouté.

L’accord préliminaire devrait être signé le 15 octobre à Manille. Selon une feuille de route acceptée par les deux parties, le gouvernement central maintiendra son contrôle dans les domaines de la défense, la sécurité, les politiques étrangère et monétaire.

Les longues négociations avec le MILF ne sont pas terminées, mais les proches du président ont affirmé à plusieurs reprises qu'elles devraient s'achever avant la fin du mandat de Benigno Aquino, mi-2016.

La guérilla séparatiste a fait plus de 150 000 morts depuis 1978 et a engendré le déplacement de centaines de milliers de personnes. Ces décennies de troubles ont aussi entravé le développement de l’une des régions les plus fertiles et les plus riches en matières premières du pays.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 07/10/2012

  • PHILIPPINES

    Le ministre de l'Intérieur porté disparu après le crash de son avion

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Dix mille personnes fuient les combats dans le sud du pays

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Ouverture à Manille du procès du responsable présumé du massacre de Mindanao

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)