Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Philippines : Manille s’apprête à faire la paix avec les séparatistes musulmans

© AFP

Vidéo par Gabriel KAHN

Dernière modification : 07/10/2012

Le président philippin Benigno Aquino a annoncé, dimanche, la conclusion d’un accord-cadre avec le principal groupe de rebelles musulmans visant à mettre fin à plusieurs décennies de guérilla séparatiste dans le sud de l’archipel.

L’annonce d’un accord préliminaire de paix entre le gouvernement philippin et les rebelles séparatistes musulmans a jeté une lueur d’espoir dans la jungle de Mindanao, cette île du sud de l’archipel des Philippines ravagée par plusieurs décennies de guerre civile.

Lors d’une allocution télévisée ce dimanche, le président philippin Benigno Aquino a annoncé la conclusion d'"un accord-cadre" avec le principal groupe de la rébellion musulmane, le Front moro islamique de libération (MILF).

Ce dernier avait pris les armes en 1978 pour réclamer un État musulman indépendant dans le tiers sud des Philippines, pays majoritairement catholique. Ses quelque 12 000 combattants seraient aujourd’hui prêts à déposer les armes en retour de la création d’une région musulmane semi-autonome dans une partie de l'île de Mindanao d’ici 2016.

"Cet accord-cadre ouvre la voie à une paix durable à Mindanao", a déclaré le président. "Il amène tous les anciens groupes sécessionnistes en son sein. Le MILF ne réclame plus un État séparé", a-t-il ajouté.

L’accord préliminaire devrait être signé le 15 octobre à Manille. Selon une feuille de route acceptée par les deux parties, le gouvernement central maintiendra son contrôle dans les domaines de la défense, la sécurité, les politiques étrangère et monétaire.

Les longues négociations avec le MILF ne sont pas terminées, mais les proches du président ont affirmé à plusieurs reprises qu'elles devraient s'achever avant la fin du mandat de Benigno Aquino, mi-2016.

La guérilla séparatiste a fait plus de 150 000 morts depuis 1978 et a engendré le déplacement de centaines de milliers de personnes. Ces décennies de troubles ont aussi entravé le développement de l’une des régions les plus fertiles et les plus riches en matières premières du pays.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 07/10/2012

  • PHILIPPINES

    Le ministre de l'Intérieur porté disparu après le crash de son avion

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Dix mille personnes fuient les combats dans le sud du pays

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Ouverture à Manille du procès du responsable présumé du massacre de Mindanao

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)