Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : convoqué par les juges, Fillon ira "jusqu'au bout"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Trainspotting 2" : moins camés, toujours aussi paumés !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump optimiste? Ne vous faites pas avoir !"

En savoir plus

FOCUS

Japon : "Nippon Kaigi", le lobby révisionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mineurs et terroristes, bourreaux et victimes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : Rabat se retire de la zone contestée de Guerguerat

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benjamin Griveaux : "Notre objectif est de passer en tête face au FN"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benjamin Griveaux : "Le soutien de Bayrou prouve que Macron n'est pas un homme seul"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matmatah, le groupe breton a le vent en poupe

En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre libyen forcé à la démission

Dernière modification : 08/10/2012

Le Premier ministre libyen Moustapha Abou Chagour a été forcé à la démission, dimanche soir, après un vote de défiance de l'Assemblée nationale qui a refusé pour la seconde fois le "gouvernement de crise" qu'il proposait.

L'Assemblée nationale libyenne a rejeté dimanche la composition d'un nouveau cabinet proposé par le Premier ministre élu Moustapha Abou Chagour qui a été d'office démis de ses fonctions, selon la présidence de l'Assemblée.
              
Cent vingt-cinq membres de l'Assemblée ont refusé d'accorder leur confiance au "gouvernement de crise" proposé, contre 44 voix favorables et 17 abstentions, selon des images retransmises en direct par la télévision libyenne. Selon le règlement intérieur de l'Assemblée, celle-ci doit élire un nouveau chef de gouvernement.
              
Dimanche soir, les membres du Congrès général national (CGN) discutaient de la procédure à suivre pour élire ou nommer un nouveau chef du gouvernement.
              
En attendant, ils ont annoncé leur intention de renouveler leur confiance dans le gouvernement de transition sortant d'Abdelrahim al-Kib, dans l'attente de l'élection d'un nouveau Premier ministre.
              
Selon le règlement intérieur du CGN, M. Abou Chagour a tenté dimanche sa dernière chance, après le rejet jeudi d'une première proposition.

(AFP)

Première publication : 07/10/2012

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi tué par un agent secret français ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    La Libye ordonne la dissolution des milices armées illégales

    En savoir plus

  • LIBYE

    "Pour Kadhafi, le viol était une arme de pouvoir"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)