Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre de Bosnie-Herzégovine : le procès de Ratko Mladic touche à sa fin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Proche-Orient : le processus de réconciliation Fatah-Hamas en bonne voie

En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre libyen forcé à la démission

Dernière modification : 08/10/2012

Le Premier ministre libyen Moustapha Abou Chagour a été forcé à la démission, dimanche soir, après un vote de défiance de l'Assemblée nationale qui a refusé pour la seconde fois le "gouvernement de crise" qu'il proposait.

L'Assemblée nationale libyenne a rejeté dimanche la composition d'un nouveau cabinet proposé par le Premier ministre élu Moustapha Abou Chagour qui a été d'office démis de ses fonctions, selon la présidence de l'Assemblée.
              
Cent vingt-cinq membres de l'Assemblée ont refusé d'accorder leur confiance au "gouvernement de crise" proposé, contre 44 voix favorables et 17 abstentions, selon des images retransmises en direct par la télévision libyenne. Selon le règlement intérieur de l'Assemblée, celle-ci doit élire un nouveau chef de gouvernement.
              
Dimanche soir, les membres du Congrès général national (CGN) discutaient de la procédure à suivre pour élire ou nommer un nouveau chef du gouvernement.
              
En attendant, ils ont annoncé leur intention de renouveler leur confiance dans le gouvernement de transition sortant d'Abdelrahim al-Kib, dans l'attente de l'élection d'un nouveau Premier ministre.
              
Selon le règlement intérieur du CGN, M. Abou Chagour a tenté dimanche sa dernière chance, après le rejet jeudi d'une première proposition.

(AFP)

Première publication : 07/10/2012

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi tué par un agent secret français ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    La Libye ordonne la dissolution des milices armées illégales

    En savoir plus

  • LIBYE

    "Pour Kadhafi, le viol était une arme de pouvoir"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)