Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa après deux ans de convalescence en Belgique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

Afrique

Le président soudanais ordonne la réouverture des frontières avec le Sud

Dernière modification : 07/10/2012

Alors que les questions sur le statut d'Abyei et la démarcation de la frontière entre les deux Soudans n'est pas réglé, le président Omar el-Béchir a ordonné dimanche la réouverture des points de passage avec son voisin du Sud.

Le président soudanais Omar el-Béchir a ordonné dimanche la réouverture des points de passage avec le Soudan du Sud, a indiqué la radio officielle, à la suite d'accords signés entre les deux pays voisins.
              
Omar el-Béchir a "ordonné la réouverture de toutes les barrières sur les routes ou les cours d'eau aux frontières", a indiqué radio Omdurman dans un bref message envoyé par texto.  Selon la radio le président soudanais a pris cette décision après une rencontre avec le nouvel ambassadeur du Soudan du Sud.
              
L'annonce a été faite après la conclusion, le 27 septembre par les présidents Béchir et son homologue sud-soudanais Salva Kiir d'une série d'accords de sécurité et de coopération, après quatre jours d'âpres discussions lors d'un sommet à Addis Abeba.
              
Ces accords ne règlent toutefois pas les très sensibles questions du statut de la zone contestée d'Abyei ni de la démarcation de leur frontière.
              
Les questions du statut d'Abyei et de la démarcation de la frontière sont les plus sensibles parmi une série de sujets de tensions non résolus par l'accord "global" de paix conclu en 2005, qui a mis fin à des décennies de guerres civiles entre rebelles du Sud et gouvernement de Khartoum et a débouché sur l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011.
              
Les tensions entre les deux pays autour de ces sujets ont dégénéré entre mars et mai en combats frontaliers entre leurs deux armées, les plus intenses depuis la partition du Soudan.

(AFP)

Première publication : 07/10/2012

  • DIPLOMATIE

    Les deux Soudans signent un accord qui ne règle pas les problèmes clés

    En savoir plus

  • SOUDAN - SUD SOUDAN

    Les deux Soudan trouvent un accord sur le pétrole

    En savoir plus

  • HUMANITAIRE

    Au Soudan du Sud, on meurt dans le silence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)