Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Sports

Sébastien Loeb décroche son neuvième titre de champion du monde des rallyes

Dernière modification : 07/10/2012

Le Français Sébastien Loeb (Citroën), âgé de 38 ans, a décroché dimanche son neuvième titre consécutif de champion du monde en remportant le rallye de France, 11e manche sur 13 du championnat WRC, à Haguenau, sa terre natale.

Le Français Sébastien Loeb est devenu champion du monde des rallyes pour la neuvième fois de sa carrière à l'issue du rallye de France, 11e des 13 manches du championnat WRC, qu'il a remporté dimanche à Haguenau (est).
              
Le pilote Citroën qui dispute sa dernière saison complète en rallye, ne peut plus être rejoint au classement après avoir devancé en Alsace les Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS) et surtout Mikko Hirvonen (Citroën DS3) son ultime rival au championnat.
              
Loeb totalise 244 points au championnat du monde pour 173 à Hirvonen alors qu'il reste deux rallyes à disputer, en Italie et en Espagne.
              
Le Belge Thierry Neuville (Citroën DS3 Junior) a pris la quatrième place du rallye, profitant notamment de l'abandon de l'Espagnol Dani Sordo (Mini, panne de direction assistée dimanche midi) qui le menaçait à cette position.
              
Les bons résultats de Loeb et Hirvonen ce week-end ont aussi permis à Citroën Motorsport de décrocher le titre constructeur. Pour la marque aux chevrons, il s'agit d'un huitième sacre en dix années de présence en WRC.
              
"La dernière journée fut très compliquée. En matinée, il y avait énormément d'aquaplanning. Je me suis vraiment fait peur lors de la première spéciale du jour en sortant un peu large d'un virage. Tout finit bien. Cet après-midi, j'ai juste songé à assurer", a déclaré Loeb.
              
Saison presque parfaite
              
Le Français avait entamé cette dernière journée avec 30 secondes d'avance sur Latvala qui a profité des routes humides pour refaire une partie de son retard et échoué à 15 secondes.
              
"Face à Loeb qui a parfaitement géré sa course, ce n'était pas possible de faire beaucoup mieux", a commenté le Finlandais après avoir félicité le vainqueur.
              
"Je suis nonuple champion du monde... Nonuple, je ne connaissais pas ce mot. Il va falloir que je m'y fasse", s'est exclamé Loeb à l'arrivée, entouré par des dizaines de supporters, certains en larmes.
              
Ce neuvième titre en rallye est sans doute le dernier pour le pilote alsacien qui avait annoncé la semaine dernière qu'il lèvera le pied la saison prochaine avant de rebondir possiblement en championnat du monde de tourisme (WTCC) en 2014. Loeb ne disputera que quatre ou cinq rallyes en 2013, notamment le rallye Monte-Carlo.
              
"Daniel (Elena, son copilote, ndlr) vient de me serrer la main dans la voiture en me disant +Voilà, c'est le dernier (titre). Maintenant, c'est fini+. Notre dernier titre ensemble... Je ne veux pas trop y penser maintenant. Je préfère savourer l'instant présent", a poursuivi Loeb.
              
"A l'exception d'une sortie de route au Portugal, nous avons réussi une saison parfaite", a conclu l'Alsacien.

(AFP)

Première publication : 07/10/2012

  • FORMULE 1

    Schumacher dit stop

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Britannique Lewis Hamilton vainqueur du Grand Prix d'Italie

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Les McLaren s’emparent de la 1ère ligne au Grand Prix d’Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)