Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 000 experts du Sida et pas de président Macron

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

Afrique

Les autorités nigérianes affirment avoir abattu 30 terroristes présumés de Boko Haram

Dernière modification : 08/10/2012

Les forces de sécurité nigérianes assurent avoir tué une trentaine de membres présumés du mouvement islamiste Boko Haram, dont l'un de ses chefs, au cours d'une opération menée à Damaturu, ville du nord-est du pays.

Les forces de sécurité du Nigeria ont annoncé lundi avoir tué une trentaine de membres du mouvement islamiste Boko Haram, dont l'un de ses chefs militaires, lors d'une opération dimanche à Damaturu, dans le nord-est du pays.

L'armée nigériane aurait ouvert le feu sur des habitants à Maiduguri

Selon des témoins, des soldats nigérians ont ouvert le feu, à l'aveugle, sur des habitants de Maiduguri, une ville au nord est du pays - considéré comme le fief de la secte islamiste Boko Haram - après une attaque à la bombe dans cette même ville qui avait visé l'armée. Certains témoins parlent d'une trentaine de morts.


Dix autres rebelles islamistes ont été arrêtés et sont en cours d'interrogatoire pour obtenir des renseignements sur les chefs de leur mouvement, a dit Eli Lazarus, porte-parole des forces conjointes de la police et de l'armée dans l'Etat de Yobe.

Lors d'une opération contre un repaire présumé de Boko Haram à Damaturu, les forces de sécurité ont été "engagées dans une bataille contre des terroristes présumés", a ajouté ce porte-parole.

"Environ 30 terroristes présumés de Boko Haram ont été tués au cours de cette bataille qui a duré plusieurs heures (...) Le célèbre borgne Bakaka, chef opérationnel de Boko Haram à Damaturu et proche collaborateur d'Abubakar Shekau, a été tué", a-t-il ajouté.

Abubakar Shekau est le chef présumé de Boko Haram, mouvement essayant d'imposer par les armes la loi islamique au Nigeria. Ses combattants ont tué un millier de personnes depuis 2010, selon des organisations de défense des droits de l'homme. 

(AFP)

Première publication : 08/10/2012

  • NIGERIA

    Plus d'une vingtaine d'étudiants tués lors d'une fusillade au Nigeria

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Vingt membres présumés de Boko Haram tués par l'armée nigériane

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Dix-neuf personnes tuées dans une église évangélique du centre du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)