Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Economie

Distribution : PPR se prépare à lâcher la Fnac

© AFP

Dernière modification : 08/10/2012

L'enseigne de biens culturels Fnac devrait connaître, mardi, les détails du plan de sortie que le groupe Pinault Printemps La Redoute (PPR) a concocté pour elle. Une séparation qui pourrait passer par une introduction en Bourse.

Le groupe Pinault Printemps La Redoute (PPR) aurait trouvé une solution pour se séparer de son "agitateur d'idées depuis 1954". La Fnac devrait connaître les détails de son sort mardi, selon des sources proches du dossier citées par l'agence de presse Reuters.

"Le schéma de sortie n'est pas totalement arrêté, il pourrait s'agir d'une scission ou d'une
introduction en Bourse", selon Reuters. Le projet, une fois finalisé, doit être soumis aux actionnaires de PPR lors d'une assemblée générale en 2013.

L'hypothèse d'une cession pure et simple à un tiers de l'enseigne de biens culturels ne serait, en revanche, plus d'actualité, affirme de son côté Les Échos dans son édition de lundi. Faute d'avoir trouvé un acquéreur, PPR miserait en priorité sur une introduction en Bourse, rapporte le quotidien économique. Une telle solution "devrait permettre de vendre la Fnac pour 550 millions d'euros", estime un trader parisien interrogé ce lundi par Reuters.

Luxe, sport et pas de Fnac

Se débarrasser de la Fnac - qui représentait encore en 2011 34 % des ventes de PPR - serait dans la logique de développement du groupe. Ce dernier veut, en effet, se recentrer autour de ses pôles luxe et lifestyle. Ce sont ses marques de luxe - comme Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent - et sportives (Puma) qui doivent, d'après le plan élaboré par la direction, permettre de tripler ses ventes d'ici à 2020 pour atteindre un chiffre d'affaires de 24 milliards d'euros.

Si, pour PPR, la trajectoire est claire - se débarrasser de tout ce qui ne cadre pas avec son nouveau visage de géant du luxe et du lifestyle - l'avenir d'une Fnac indépendante est plus flou. Fort de 154 magasins et de 14 082 salariés en France, l'enseigne a réalisé un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros en 2011. Mais ses ventes en magasin sont en baisses continue depuis plusieurs années, notamment à cause de l'explosion du e-commerce.

Sans les reins financiers d'un PPR pour soutenir la Fnac, les difficultés rencontrées pourraient se traduire par des pertes d'emploi. Un risque dont est conscient le gouvernement. "L'État (...), ce n'est pas lui qui décide de tout, mais il est là, il est présent, il accompagne, il fait en sorte que s'il y a des risques pour les salariés, ils soient le plus possible limités", a souligné, lundi, le ministre du Travail, Michel Sapin, sur France Info.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 08/10/2012

COMMENTAIRE(S)