Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

Culture

Un visiteur de la Tate Modern vandalise un tableau du peintre Mark Rothko

Dernière modification : 08/10/2012

Un homme s’est attaqué à un tableau de l’américain Mark Rothko, peintre du courant expressionnisme abstrait, en le barbouillant de peinture noire avant de prendre la fuite. Une enquête est en cours.

Un visiteur de la Tate Modern, l'un des plus importants musées londoniens, a aspergé de peinture un tableau de l'artiste américain d'origine russe Mark Rothko, dimanche, provoquant la perplexité des observateurs.

Selon un communiqué publié sur le site officiel du musée, l’homme s’en est pris à une pièce de la série de tableaux muraux Seagram, "en étalant dessus un peu de peinture noire, à l'aide d'un pinceau".

Sur Twitter, un témoin pour le moins surpris, raconte la scène : "Ce type s'est avancé tranquillement (...) et il a fait une marque. Il était resté assis pendant un moment, puis il s'est juste lancé, et il s'est vite esquivé. Surréaliste", décrit-il, accompagnant son tweet d’une photographie du tableau vandalisé.

Tweet de @WrightTG, un témoin de l'incident

 

La Tate Modern a précisé que la police menait l'enquête.

Réalisées dans les années 1950 pour un restaurant new-yorkais, les peintures de la série Seagram représentent des rectangles de couleur, caractéristiques du courant expressionniste abstrait auquel appartenait Mark Rothko, qui s'est suicidé en 1970.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 08/10/2012

  • ART

    Vente record d'une toile de l'expressionniste Mark Rothko à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)