Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mossoul et Raqqa, des batailles perdues pour les jihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel en France : une nouvelle ère ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

Culture

Un visiteur de la Tate Modern vandalise un tableau du peintre Mark Rothko

Dernière modification : 08/10/2012

Un homme s’est attaqué à un tableau de l’américain Mark Rothko, peintre du courant expressionnisme abstrait, en le barbouillant de peinture noire avant de prendre la fuite. Une enquête est en cours.

Un visiteur de la Tate Modern, l'un des plus importants musées londoniens, a aspergé de peinture un tableau de l'artiste américain d'origine russe Mark Rothko, dimanche, provoquant la perplexité des observateurs.

Selon un communiqué publié sur le site officiel du musée, l’homme s’en est pris à une pièce de la série de tableaux muraux Seagram, "en étalant dessus un peu de peinture noire, à l'aide d'un pinceau".

Sur Twitter, un témoin pour le moins surpris, raconte la scène : "Ce type s'est avancé tranquillement (...) et il a fait une marque. Il était resté assis pendant un moment, puis il s'est juste lancé, et il s'est vite esquivé. Surréaliste", décrit-il, accompagnant son tweet d’une photographie du tableau vandalisé.

Tweet de @WrightTG, un témoin de l'incident

 

La Tate Modern a précisé que la police menait l'enquête.

Réalisées dans les années 1950 pour un restaurant new-yorkais, les peintures de la série Seagram représentent des rectangles de couleur, caractéristiques du courant expressionniste abstrait auquel appartenait Mark Rothko, qui s'est suicidé en 1970.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 08/10/2012

  • ART

    Vente record d'une toile de l'expressionniste Mark Rothko à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)