Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "Oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les francs-maçons interdits de gouvernement en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Italie : l'alliance qui fait trembler l'Europe

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Microfinance : on ne prête qu’aux pauvres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Yves Duteil : avec "Respect", le poète chanteur signe son grand retour

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le commandant Nicolas Maduro va poursuivre la révolution"

En savoir plus

L’invité du jour

Nadège Beausson-Diagne : "Nous sommes Noires avant d'être nous"

En savoir plus

FOCUS

Nicaragua : face au président Ortega, la colère des étudiants

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Italie : un programme qui entend mettre fin à "l'austérité"

En savoir plus

SPORT

Felix Baumgartner, l'homme qui voulait franchir le mur du son en chute libre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2012

Felix Baumgartner, qui devait s’élancer des confins de l'atmosphère, au-dessus du Nouveau-Mexique (États-Unis), pour espérer franchir le mur du son et battre le record du monde du saut en chute libre, a été contraint d'ajourner l'expérience.

Il s’appelle Felix Baumgartner, il est âgé de 43 ans et espère battre un record : celui de la vitesse la plus rapide jamais atteinte par un être humain en chute libre. En d’autres termes, ce parachutiste autrichien, que d’aucuns considèrent comme un casse-cou légèrement fou, espère franchir le mur du son, à 1 227,6 km/h, en sautant à plus de 36 km d'altitude.

Son saut, initialement prévu lundi puis mardi, a été repoussé sine die en raison des conditions météorologiques, et notamment de températures trop froides dans la région de Roswell, au Nouveau-Mexique (sud-ouest des États-Unis), où se tient l'expérience.

Felix Baumgartner s'entraîne depuis cinq ans pour ce saut au cours lequel il sera en chute libre pendant 5 minutes, avant d'ouvrir son parachute à 1 500 mètres d'altitude. L'ascension devrait prendre entre deux et trois heures.

Contribuer à la recherche médicale

La descente, si tout se passe bien, ne devrait pas durer plus de 20 minutes, dont 5 en chute libre. Le plus grand danger pour l'aventurier est de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance.

Les organisateurs, forts d'une équipe de 100 personnes, espèrent également, avec ce saut, contribuer à la recherche médicale en matière aéronautique.

Le record de saut en parachute en chute libre est détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'aviation américaine, Joe Kittinger, qui, à partir d'un ballon gonflé à l'hélium, avait sauté de 31 km.

Le saut sera retransmis en direct sur le site Internet de la mission, www.redbullstratos.com, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines accrochées à la combinaison de Felix Baumgartner.

Première publication : 09/10/2012

COMMENTAIRE(S)