Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

SPORT

Felix Baumgartner, l'homme qui voulait franchir le mur du son en chute libre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2012

Felix Baumgartner, qui devait s’élancer des confins de l'atmosphère, au-dessus du Nouveau-Mexique (États-Unis), pour espérer franchir le mur du son et battre le record du monde du saut en chute libre, a été contraint d'ajourner l'expérience.

Il s’appelle Felix Baumgartner, il est âgé de 43 ans et espère battre un record : celui de la vitesse la plus rapide jamais atteinte par un être humain en chute libre. En d’autres termes, ce parachutiste autrichien, que d’aucuns considèrent comme un casse-cou légèrement fou, espère franchir le mur du son, à 1 227,6 km/h, en sautant à plus de 36 km d'altitude.

Son saut, initialement prévu lundi puis mardi, a été repoussé sine die en raison des conditions météorologiques, et notamment de températures trop froides dans la région de Roswell, au Nouveau-Mexique (sud-ouest des États-Unis), où se tient l'expérience.

Felix Baumgartner s'entraîne depuis cinq ans pour ce saut au cours lequel il sera en chute libre pendant 5 minutes, avant d'ouvrir son parachute à 1 500 mètres d'altitude. L'ascension devrait prendre entre deux et trois heures.

Contribuer à la recherche médicale

La descente, si tout se passe bien, ne devrait pas durer plus de 20 minutes, dont 5 en chute libre. Le plus grand danger pour l'aventurier est de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance.

Les organisateurs, forts d'une équipe de 100 personnes, espèrent également, avec ce saut, contribuer à la recherche médicale en matière aéronautique.

Le record de saut en parachute en chute libre est détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'aviation américaine, Joe Kittinger, qui, à partir d'un ballon gonflé à l'hélium, avait sauté de 31 km.

Le saut sera retransmis en direct sur le site Internet de la mission, www.redbullstratos.com, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines accrochées à la combinaison de Felix Baumgartner.

Première publication : 09/10/2012

COMMENTAIRE(S)