Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

SPORT

Felix Baumgartner, l'homme qui voulait franchir le mur du son en chute libre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2012

Felix Baumgartner, qui devait s’élancer des confins de l'atmosphère, au-dessus du Nouveau-Mexique (États-Unis), pour espérer franchir le mur du son et battre le record du monde du saut en chute libre, a été contraint d'ajourner l'expérience.

Il s’appelle Felix Baumgartner, il est âgé de 43 ans et espère battre un record : celui de la vitesse la plus rapide jamais atteinte par un être humain en chute libre. En d’autres termes, ce parachutiste autrichien, que d’aucuns considèrent comme un casse-cou légèrement fou, espère franchir le mur du son, à 1 227,6 km/h, en sautant à plus de 36 km d'altitude.

Son saut, initialement prévu lundi puis mardi, a été repoussé sine die en raison des conditions météorologiques, et notamment de températures trop froides dans la région de Roswell, au Nouveau-Mexique (sud-ouest des États-Unis), où se tient l'expérience.

Felix Baumgartner s'entraîne depuis cinq ans pour ce saut au cours lequel il sera en chute libre pendant 5 minutes, avant d'ouvrir son parachute à 1 500 mètres d'altitude. L'ascension devrait prendre entre deux et trois heures.

Contribuer à la recherche médicale

La descente, si tout se passe bien, ne devrait pas durer plus de 20 minutes, dont 5 en chute libre. Le plus grand danger pour l'aventurier est de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance.

Les organisateurs, forts d'une équipe de 100 personnes, espèrent également, avec ce saut, contribuer à la recherche médicale en matière aéronautique.

Le record de saut en parachute en chute libre est détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'aviation américaine, Joe Kittinger, qui, à partir d'un ballon gonflé à l'hélium, avait sauté de 31 km.

Le saut sera retransmis en direct sur le site Internet de la mission, www.redbullstratos.com, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines accrochées à la combinaison de Felix Baumgartner.

Première publication : 09/10/2012

COMMENTAIRE(S)