Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

FRANCE

Les premières images de Jérémie Louis-Sidney dans un clip de rap

© FranceTV info

Dernière modification : 09/10/2012

Le terroriste présumé d'une trentaine d'années aurait brièvement tenté une carrière de rappeur. France 2 a dévoilé, lundi soir, les extraits d'un clip vieux de trois ans.

Dans une vidéo datant de mai 2009 révélée lundi soir par France 2, Jérémie Louis-Sidney, l’auteur présumé de l’attaque de l’épicerie juive de Sarcelles qui a été abattu le 6 octobre par des tirs de riposte policiers, s’essaie au rap.

"Le 11-Septembre n'est que la face cachée de l'iceberg. Sachez que vous êtes manipulés. Si tu ne comprends pas, renseigne-toi", scande-t-il notamment avant de conclure par un "Allah Akbar" ("Dieu est grand").

L’extrait d’une quarantaine de secondes de ce clip tourné pour le groupe de rap Coloquinte montre un Jérémie Louis-Sidney, cheveux ras, parfois cachés par une capuche, et visage barbu, qui se livre à une vigoureuse attaque contre la société occidentale. Il était soupçonné d’être l’un des cerveaux de la cellule terroriste démantelée ce week-end en France.

Douze personnes sont actuellement en garde à vue dans cette affaire. Parmi elles, Yann Nsaku. Élevé dans la tradition chrétienne, ce jeune Cannois est également apparu dans une vidéo publiée il y a neuf mois, que le quotidien régional Nice Matin a retrouvé lundi. Il y explique les raisons de sa conversion à l’islam, tenant un discours pacifique, loin de sa radicalisation présumée.

La garde à vue des 12 suspects doit prendre fin mercredi.

(FRANCE24 avec dépêches)

Première publication : 09/10/2012

  • TERRORISME

    Islamisme radical en France : "l'affaire Merah a fait sauter un verrou"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Revue de presse : le nouveau visage du terrorisme en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Cellule terroriste démantelée : 12 suspects placés en garde à vue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)