Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

Afrique

Tripoli défend le droit de juger Seïf al-Islam en Libye

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2012

À l’occasion d’une audience publique, ce mardi, à La Haye, devant la Cour pénale internationale, la Libye redemande que le fils aîné de Mouammar Kadhafi (photo) soit jugé sur son sol. Reportage.

L’audience publique de Seïf al-Islam devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye commence ce mardi 9 octobre et doit durer deux jours.

Capturé il y a près d’un an par les autorités libyennes, Seïf al-Islam, 40 ans, fils aîné de l'ex-guide libyen Mouammar Kadhafi, est accusé par la CPI de crimes contre l’humanité commis pendant la révolte qui a provoqué la chute puis la mort de son père en 2011.

Depuis, la Libye n'a de cesse de réclamer de pouvoir juger Seïf al-Islam sur son sol - manière, selon elle, de prouver son attachement à la démocratie, aux droits de l'Homme et au droit international. S’il a lieu dans le pays, le procès pourrait se tenir l’année prochaine.

Première publication : 09/10/2012

  • LIBYE

    Le Premier ministre libyen forcé à la démission

    En savoir plus

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi tué par un agent secret français ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    La Libye ordonne la dissolution des milices armées illégales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)