Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

Afrique

Tripoli défend le droit de juger Seïf al-Islam en Libye

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2012

À l’occasion d’une audience publique, ce mardi, à La Haye, devant la Cour pénale internationale, la Libye redemande que le fils aîné de Mouammar Kadhafi (photo) soit jugé sur son sol. Reportage.

L’audience publique de Seïf al-Islam devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye commence ce mardi 9 octobre et doit durer deux jours.

Capturé il y a près d’un an par les autorités libyennes, Seïf al-Islam, 40 ans, fils aîné de l'ex-guide libyen Mouammar Kadhafi, est accusé par la CPI de crimes contre l’humanité commis pendant la révolte qui a provoqué la chute puis la mort de son père en 2011.

Depuis, la Libye n'a de cesse de réclamer de pouvoir juger Seïf al-Islam sur son sol - manière, selon elle, de prouver son attachement à la démocratie, aux droits de l'Homme et au droit international. S’il a lieu dans le pays, le procès pourrait se tenir l’année prochaine.

Première publication : 09/10/2012

  • LIBYE

    Le Premier ministre libyen forcé à la démission

    En savoir plus

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi tué par un agent secret français ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    La Libye ordonne la dissolution des milices armées illégales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)