Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

Culture

Tableau de Rothko vandalisé à la Tate Modern de Londres : un artiste arrêté

© Photo amateur (@WrightTG / Twitter)

Dernière modification : 09/10/2012

L'homme qui s'est attaqué dimanche à un tableau de l’Américain Mark Rothko à la Tate Modern de Londres a été interpellé par la police, lundi. Il se présente comme un fondateur du mouvement "jauniste".

Vladimir Umanets, un artiste russe de 26 ans soupçonné d'avoir vandalisé à la peinture noire une toile de l'Américain Mark Rothko, dimanche, à la Tate Modern de Londres, a été arrêté lundi par la police britannique, a-t-on appris de source policière.

Le jeune homme avait lui-même revendiqué quelques heures plus tôt auprès de médias britanniques la paternité du graffiti inscrit dans un coin de l'oeuvre de Rothko, qui proclamait "Vladimir Umanets, une oeuvre potentielle de Yellowisme".

"Mon intention n'était pas de détruire (l'oeuvre)"

Le "Yellowisme" (qui pourrait se traduire par "Jaunisme"), dont il se présente comme l'un des fondateurs, n'est "ni de l'art, ni de l'anti-art", explique-t-il sur le site du mouvement. "C'est un élément de la culture visuelle contemporaine, ce n'est pas un mouvement artistique".

"Certains penseront que je suis fou ou que je suis un vandale, mais mon intention n'était pas de détruire (l'oeuvre) et d'en faire baisser la valeur, ou de faire une folie", a-t-il expliqué, selon le quotidien Daily Telegraph. "Je ne suis pas un vandale, je suis un Yellowiste. Je crois en ce que je fais et je voudrais que les gens commencent à en parler, c'était comme une tribune".

Selon lui, son acte pourrait accroître à terme la valeur de l'oeuvre de Rothko. "Je pense que si quelqu'un restaure l'oeuvre et enlève ma signature, la valeur de l'oeuvre va baisser mais après quelques années la valeur remontera grâce ce que j'ai fait", a-t-il déclaré selon le Guardian.

Similitudes avec l'artiste français Marcel Duchamp

Il s'est comparé à l'artiste français Marcel Duchamp, qui avait fait scandale en signant un urinoir avant de l'exposer en 1917, selon le Guardian.

En 1958, les architectes de la toute nouvelle tour Seagram avaient commandé les tableaux de Rothko pouvant mesurer jusqu'à 2,66 m sur 4,57 m pour décorer les murs du luxueux restaurant Four Seasons au rez-de-chaussée de ce gratte-ciel situé au coeur de Manhattan.

Mais Rothko, pour une raison qui reste toujours mystérieuse, avait finalement décidé d'annuler cette commande. Il avait restitué les sommes perçues et avait fait don, notamment à la Tate, des toiles déjà réalisées.

(AFP)

Première publication : 09/10/2012

  • ROYAUME-UNI

    Un visiteur de la Tate Modern vandalise un tableau du peintre Mark Rothko

    En savoir plus

  • ART

    Vente record d'une toile de l'expressionniste Mark Rothko à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)