Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les ventes de Toyota et Nissan en chute libre en Chine

© AFP

Dernière modification : 09/10/2012

Le différend qui oppose Pékin à Tokyo à propos des îles Senkaku se traduit par une baisse des ventes des constructeurs japonais sur le marché automobile chinois. Les ventes de Toyota ont ainsi été divisées par deux et celles de Nissan d'un tiers.

Les ventes de Toyota en Chine ont chuté de 48,9 % en septembre par rapport au même mois de 2011. Au total, Toyota et ses deux partenaires chinois ont vendu 44 100 véhicules en septembre, a précisé le porte-parole du constructeur à Pékin, Takanori Yokoi. Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes n'affichent plus qu'une progression de 4,6 %.

Une baisse importante des ventes qui est la conséquence du sentiment anti-japonais en Chine après le différend territorial qui oppose les deux pays. La Chine et le Japon revendiquent en effet tous les deux la souveraineté sur les îles Senkaku. Les concessions automobiles et les voitures japonaises étaient l'une des cibles des manifestants chinois au plus fort des tensions avec Tokyo il y a quelques semaines.

Nissan, le constructeur nippon le plus implanté en Chine grâce à sa coentreprise avec Dongfeng Motor Group, a de son côté annoncé une baisse de 34,6 % de ses ventes dans le pays en septembre (hors importations), à 88 249 véhicules, avec un repli de 0,4 % sur les neuf premiers mois de l'année.

En revanche, les constructeurs étrangers tirent leur épingle du jeu. Le coréen Hyundai a ainsi vu ses ventes en Chine grimper de 15 % en septembre, à 84 188 unités.

La production réduite de moitié

Selon le journal économique japonais "Nikkei", les trois premiers constructeurs automobiles japonais - Toyota, Nissan et Honda - vont réduire de près de la moitié leur production en Chine pour tenir compte de la chute de leurs ventes. Nissan pourrait tout simplement suspendre le travail de l'équipe de nuit dans ses deux usines chinoises. La fime n’a pas souhaité faire de commentaire.

Toyota et Honda vont de leur côté réduire les heures ouvrables de leurs usines et réduire le rythme de production, ajoute le quotidien économique. Une porte-parole de Honda a dit vérifier l'information tandis que son homologue chez Toyota a affirmé que les usines fonctionnaient pour le moment à un rythme normal et qu'elles s'adapteraient à la demande.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 09/10/2012

  • ECONOMIE

    Chine - Japon : les prémices d'une guerre économique à hauts risques

    En savoir plus

  • JAPON-CHINE

    Archipel Senkaku-Diaoyu : Taïwan veut elle aussi "défendre l’honneur chinois"

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Des pêcheurs taïwanais s'invitent dans la crise sino-japonaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)