Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Economie

La France ratifie le traité budgétaire européen

© AFP

Dernière modification : 11/10/2012

Le Parlement français a donné son feu vert, jeudi, au traité budgétaire européen qui inscrit dans le marbre la controversée règle d'or. Dorénavant, les pays signataires ne devront pas excéder un déficit "structurel" de 0,5 % du PIB.

Après les députés mardi, ce sont les sénateurs français qui ont voté, jeudi, en faveur du traité budgétaire européen par 306 voix contre 32. Une adoption qui marque la ratification définitive par la France de ce texte européen.

Ce traité comporte la fameuse règle d'or obligeant les États signataires à avoir un déficit "structurel" - hors aléas conjoncturels comme un ralentissement économique - qui ne dépasse pas les 0,5 % du PIB.

La France devient ainsi le 13e pays européen - et le neuvième de la zone euro - à avoir adoubé le traité budgétaire européen qui avait été signé le 2 mars à Bruxelles par 25 pays de l'Union européenne. Seuls le Royaume-Uni et la République tchèque ont refusé de s'associer à ce texte.

Le traité ne peut entrer en vigueur au plus tôt que le premier janvier 2013, et uniquement si au moins 12 États membres de la zone euro l'ont ratifié.

Le président François Hollande et le premier ministre Jean-Marc Ayrault ont pesé de tout leur poids pour faire adopter ce traité qui a divisé leur majorité. Des parlementaires proches de l'aile gauche du parti socialiste, les communistes et les écologistes se sont opposés à ce texte qui forcerait la France à une "austérité perpetuelle", selon les termes de Jean-Luc Mélenchon, le chef de file du Parti de Gauche.

Si le gouvernement avait réussi à obtenir l'adoption du texte à l'Assemblée nationale  avec les s eulesvoix de la majorité, cela n'a pas été le cas au Sénat. En raison du rapport de forces et de l'opposition des communistes et du Parti de gauche, la ratification finale n'a été possible que grâce à l'apport des voix de l'UMP et du centre.

(FRANCE 24 avec dépêches)

Première publication : 11/10/2012

  • FRANCE

    Les députés approuvent la ratification du traité budgétaire européen

    En savoir plus

  • FRANCE

    Selon Ayrault, le traité européen n'entamera pas la "souveraineté nationale"

    En savoir plus

  • ECONOMIE

    Le traité budgétaire européen pour les nuls

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)