Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

FRANCE

Cellule islamiste : une nouvelle interpellation

© AFP

Dernière modification : 15/10/2012

Un homme, impliqué dans l’affaire de la cellule islamiste démantelée, a été arrêté en région parisienne samedi. En revanche, les deux jeunes qui ont lancé la grenade contre l’épicerie casher en septembre sont toujours dans la nature.

Un homme a été interpellé samedi matin dans le cadre de l'enquête qui a permis le démantèlement d'une cellule islamique après l'attaque à la grenade contre une épicerie casher de Sarcelles (Val-d'Oise) le 19 septembre, a-t-on appris de source judiciaire.

De même source, on indique sans autre précision que l'individu a été arrêté "en région parisienne". On ajoute ne pas pouvoir confirmer s'il s'agit d'un des deux auteurs de l'attaque du 19 septembre.

Dans une interview au Journal du Dimanche, le procureur de Paris, François Molins, a indiqué que les deux hommes étaient toujours recherchés.

"Dans l'enquête sur Sarcelles, autant nous avons identifié la personne qui a fait les repérages, autant nous savons que M. Louis-Sidney a vraisemblablement manipulé l'engin, autant il nous manque encore les deux personnes qui l'ont lancé", a-t-il dit, pour ajouter :"D'après les témoignages, d'après les vidéos de surveillance et les éléments matériels de l'enquête, les deux jeunes, un noir et un blanc, qui ont lancé la grenade sont encore dans la nature."

"Les personnes en garde à vue ne disent pas grand-chose"

Sept islamistes présumés ont été mis en examen jeudi pour tentative d'assassinats et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste dans le cadre d'une enquête déclenchée après l'incident de Sarcelles. Celle-ci a permis de mettre la main sur du matériel servant à la fabrication d'explosifs dans un box de Torcy (Seine-et-Marne).

Un militant dont les empreintes ont été retrouvées sur la grenade, Jérémie Louis-Sidney, a été abattu par les policiers venus l'arrêter et sur lesquels il avait ouvert le feu.

François Molins a indiqué au JDD avoir sollicité auprès du juge des libertés et de la détention une prolongation de cinq jours des gardes à vue des prévenus, dont le leader présumé du groupe, Jérémie Bailly.

"Les personnes en garde à vue ne disent pas grand-chose, beaucoup de travail reste à faire, notamment les exploitations des ADN retrouvés sur place. J’espère qu'on retrouvera les deux jeunes gens rapidement", déclare encore le procureur de Paris.

(Reuters)

Première publication : 14/10/2012

  • FRANCE

    Cellule terroriste : deux suspects prévoyaient de rejoindre le djihad en Syrie

    En savoir plus

  • FRANCE

    Cellule terroriste : découverte de matériel explosif en banlieue parisienne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Cellule terroriste démantelée : 12 suspects placés en garde à vue

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)