Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Blessé par balle, le président mauritanien est soigné en France

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2012

Touché accidentellement samedi par un tir de l’armée, Mohamed Ould Abdel Aziz est apparu à la télévision pour "tranquilliser les citoyens" avant de s'envoler pour la France où il reçoit actuellement des soins complémentaires.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, blessé par balle samedi soir lors d'un "incident" impliquant son armée, a été admis dimanche à l'hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), a indiqué le ministère français de la Défense.

Avant son évacuation vers la France, le président mauritanien, qui a subi une première opération à Nouakchott, avait tenu à rassurer son peuple dans une courte allocution télévisée. "Je veux, à travers ce mot, tranquilliser tous les citoyens mauritaniens. Je les rassure que l'opération qui m'a été faite hier (samedi) soir a été un succès grâce à l'efficacité de l'équipe médicale qui l'a menée", a affirmé M. Ould Abdel Aziz, couché sur le dos, le corps recouvert d'un drap jusqu'au cou, selon les images diffusées par la télévision.

RÉACTION D'ANTOINE GLAZER, SPÉCIALISTE DE L'AFRIQUE DE L'OUEST

"Je veux les rassurer sur ma santé après cet incident commis par erreur par une unité de l'armée sur une piste non goudronnée dans les environs de la localité de Tweila (40 km de Nouakchott), a-t-il ajouté, affirmant qu'il n'y a "aucun problème, Dieu merci".

Mohamed Ould Abdel Aziz, 55 ans, est apparu pâle mais il s'exprimait d'une voix normale. Il était entouré de son Premier ministre, Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf, et de responsables civils et militaires de son régime, selon les images de la télévision.

LE PREMIER MINISTRE SE VEUT AUSSI RASSURANT

À Nouakchott, des informations non confirmées circulaient notamment dans des médias privés, selon lesquelles M. Ould Abdel Aziz aurait été touché au bras et/ou à l'abdomen.

Selon le gouvernement mauritanien, le président a été "légèrement" blessé par balle samedi soir près de Nouakchott par un "tir par erreur de l'armée" sur son cortège, alors qu'il revenait d'une excursion dans le nord du pays.

Qui est Mohamed Ould Abdel Aziz ?

Haut gradé de l'armée, Mohamed Ould Abdel Aziz a été lié à deux coups d'Etat militaires, en 2005 et 2008, à l'issue desquels il est devenu l'homme fort de la Mauritanie. Il a été élu à la présidence en 2009, à l'issue d'un scrutin à la régularité fortement contestée.



"L'unité militaire (à l'origine du tir) ne savait pas qu'il s'agissait du cortège du président", avait dit le ministre de la Communication, en donnant des assurances quant à la santé du blessé.

Peu auparavant, un responsable sécuritaire mauritanien avait rapporté à l'AFP la blessure par balle de M. Ould Abdel Aziz, qui a été "légèrement touché au bras par une balle, tirée contre lui par un automobiliste qui l'a directement visé".

Toutefois, avait-il précisé, "sa vie n'est pas en danger, il est descendu à pied à l'hôpital militaire où il a reçu les premiers soins".      

(FRANCE 24 avec dépêches)

Première publication : 14/10/2012

  • MALI

    Aqmi menace de tuer les otages français en cas d'intervention au Nord-Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Une fusillade dans le nord du Mali provoque l'ire de la Mauritanie

    En savoir plus

  • JO - ATHLÉTISME

    Aïcha Fall : "En Mauritanie, on se fait humilier parce que l’on s’entraîne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)